« Ministre du Finance » de l’Ontario

Plainte reçue d’un citoyen

« Je vous saurais gré de remarquer les erreurs dans l’intitulé français de votre ministère qui paraît au recto de l’enveloppe-réponse que vous m’avez envoyée récemment. J’ai inclus une photo de ladite enveloppe en annexe aux présentes afin que vous puissiez faire le nécessaire pour corriger les erreurs, par respect pour les contribuables francophones de la province. Au cas où la photo ne serait pas assez claire, le numéro et la date du gabarit sont: 2019A (2014-07).

Au risque de sembler cavalier, j’ose avancer qu’il ne s’agit pas là d’une erreur qui aurait pu échapper à l’oeil d’un réviseur depuis près de 3 ans, en tenant pour acquis que le gabarit est mis sous presse en juillet 2014. Selon mon expérience, l’entreprise privée de l’Ontario est davantage vigilante dans ses publications bilingues.

Enfin, j’ai aussi pris soin de mettre en copie un organisme de défense de la francophonie qui oeuvre dans ma région. Impératif français ne manque pas de vigilance à cet égard et je l’invite à prendre bonne note de ma missive afin d’assurer un suivi, si bon lui semble. »