Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ)

LHJMQ est loin de respecter cette mission en excluant le français…

Ma plainte porte sur l’usage exclusif de l’anglais dans les équipes de la Ligue de Hockey Junior Majeure du Québec (LHJMQ), dans la chambres des joueurs des équipes, et les discours de motivation (Pep talk) exclusivement en anglais des entraîneurs avant chaque rencontre. Les entraîneurs, à 90% francophones, ne s’expriment qu’en anglais. Une honte! La LHJMQ est une ligue de développement qui compte 18 équipes, dont 12 du Québec et six des autres provinces. Or, 72% des joueurs des équipes du Québec sont québécois. Et en incluant les équipes des autres provinces de la LHJMQ, c’est environ de 65% de Québécois.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec affirme que sa mission est de développer des joueurs pour le hockey professionnel, tout en les encadrant dans leur parcours scolaire afin d’en faire dit-elle, des citoyens responsables et éduqués. Elle doit offrir un spectacle de qualité dans un cadre financier qui lui permet d’assurer la pérennité de sa mission.

Dans la situation actuelle, la LHJMQ est loin de respecter cette mission en excluant le français dans ses relations avec les jeunes joueurs de 16, 17 ou 18 ans. Que peuvent-ils penser de leur origine québécoise quand on les obliges à s’exprimer en anglais, chez eux et dans leur équipe. Que peuvent-ils imaginer les joueurs des autres ethnies, russes, suisses, américains et autres qui oeuvre dans la seule province francophone du Canada anglais, de la belle ville ou région où ils oeuvrent. C’est une honte qu’il faut corriger sans délais.

Ligue de hockey junior majeur du Québec
1205 rue Ampère | bureau 101
Boucherville, Québec | J4B 7M6
téléphone: (450) 650-0500 | télécopieur: (450) 650-0510
hockey@lhjmq.qc.ca

Source :
Gilles Petel
Montréal