Le Monde doit le savoir!

Ottawa, la capitale canadienne du racisme linguistique

L’anglais domine! On refuse de reconnaître le français et la francophonie! Le Canada pratique le suprémacisme anglophone!

Imaginez M. Perreault, Ottawa – une Capitale fédérale où siègent nos élus fédéraux, où on retrouve le Parlement du Canada, la Colline parlementaire, la résidence officielle du Gouverneur général du Canada, résidence officielle du Premier ministre du Canada, la résidence officielle des Chefs d’État en visite à Ottawa, la Cour suprême du Canada, le siège social de la Banque du Canada… ET un Premier ministre du Canada (Trudeau) qui n’a même pas les couilles nécessaires pour mettre la pression politique sur une Première ministre d’une province (Wynne) et un Maire d’une ville (Watson) et les obliger à respecter les Francophones du Canada!

Pour renchérir sur le fait français au Canada, voici un brin d’information qui devrait en inquiéter plusieurs:

‘’D’ici 2036, on parlera moins français au Québec’’.

‘’La population de langue maternelle française au Québec et au Canada connaîtra un important déclin d’ici 20 ans, selon divers scénarios étudiés par Statistique Canada.’’

‘’D’ici 2036, la proportion de ceux qui ont le français comme première langue au Québec devrait chuter d’environ 10% passant de 79% en 2011 à une fourchette projetée de 69% à 72%.’’

‘’A l’échelle du Canada, les francophones de langue maternelle passeront sous la barre symbolique des 20% pour s’établir à 17% ou 18%. A l’extérieur du Québec, le portrait n’est pas plus réjouissant alors que la proportion de francophones passera de 3,8% à entre 2,7% et 2,8%. Le français comme langue d’usage à la maison devrait passer de 82% en 2011 à environ 75% en 2036.’’

‘’On prévoit qu’en 2036 près d’un Canadien sur deux sera un immigrant ou un enfant d’immigrant’’.

Bonne réflexion.

M. Renaud