La bêtise profonde qui règne en France

« On est bouche ouverte devant la prodigieuse civilisation américaine qui est la civilisation la plus colonialiste, la plus expansionniste, la plus dominatrice, la plus consommatrice et destructrice de la nature, la plus meurtrière… »

Je vous écris par rapport à l’article sur la France anglomaniaque publié si je me souviens bien vers fin mai de cette année.

En France il est difficile d’aborder ce genre de sujet sans soulever des suspicions ou encore plus directement sans qu’on vous traite de conspirationniste, d’antisémite, ou de nationaliste …. Non les temps sont durs, nous sommes en guerre. C’est une guerre politique, économique et psychologique. Dans cette guerre les partisans de tout ce qui va dans le sens de la défense des intérêts profonds et réels de la France et de la francophonie sont mis en marge voire diabolisés. J’espère qu’au Canada vous tombez moins dans ce piège. Ce que j’ai écrit sur la domination oligarchique à dominante juive, protestante et anglo-saxonne est je pense la vérité ou en tout cas s’en rapproche. Là où je voulais en venir c’est au fait que si on veut comprendre les raisons profondes de la perte de l’Acadie, de la chute de la Nouvelle-France, du rachat de la Louisiane qui nous mènent à la situation d’aujourd’hui caractérisée par une forte domination anglo-saxonne et si on veut comprendre la décadence du monde occidental et la honte que la France a de ce qu’elle est, il faut comprendre qu’au 18e siècle nous avons assisté à la fin de la domination de la sphère gréco-latine et catholique dont la France était la plus grande héritière et à l’avènement des milieux d’argents, des oligarchies cités plus haut. Certainement le savez-vous déjà, mais je pense qu’il est bon de le rappeler. La France actuelle dominée par ces mêmes milieux, imbue des valeurs, de l’idéologie de 1789 se retrouve après plus de deux siècles de domination coupée de ses racines, à plat ventre à patauger dans la boue. Les Français répètent inlassablement ce qu’on leur a mis dans la tête depuis le berceau : « Nous sommes le pays des droits de l’homme » (un peu prétentieux), ils parlent de la laïcité à tout bout de champ sans savoir que la laïcité est une sorte de nouvelle religion anti-chrétienne qui permet l’immigration de masse que nous subissons actuellement et qui va nous submerger si rien ne vient y mettre un terme, ils parlent de démocratie, de république, de pacte républicain sans savoir ce qu’il y a derrière, ils parlent d’Europe, les Français sont très attachés à l’Europe car leur a-t-on dit depuis le landau que l’Europe c’est la paix, c’est l’ouverture, c’est la modernité et qu’en sortir serait une folie mais ils ne savent pas que l’Europe est dirigée par nos « amis » américains. Là aussi on nous dit que les Anglais, les Américains sont nos amis mais jamais on ne met en avant le fait qu’on se fait un peu baiser (excuser moi si je suis grossier) par eux depuis 3 siècles, sans jamais parler ou trop rarement de nos cousins d’Amérique, du fait que la France a occupé un très grand territoire sur ce continent et qu’elle y a joué un rôle important, sans jamais parler de choses qui nous reconnecteraient à nous, à nos racines, à nos intérêts, à notre grandeur passé qui a quand même laissé une postérité en Amérique : vous. Et sans jamais articuler le raisonnement dans le sens d’une mobilisation sans précédent dont l’objectif serait de retrouver notre indépendance, notre force, notre fierté (pas trop non plus), et de contribuer fortement à la défense et à l’expansion du Français partout où il est parlé surtout en Amérique du Nord ….. Les Français sont culpabilisés depuis le bac à sable pour le passé colonial de la France. Le système, les politiques (surtout les socialistes) leur font avoir honte de ce qu’ils sont. Mais d’un autre côté, ce même système est très pro-américain. On a honte de ce que nous sommes au point de ramper dans la boue, au point de se laisser envahir par l’immigration et l’islam, par l’anglais et la culture américaine mais on est bouche ouverte devant la prodigieuse civilisation américaine qui est la civilisation la plus colonialiste, la plus expansionniste, la plus dominatrice, la plus consommatrice et destructrice de la nature, la plus meurtrière (anéantissement des Amérindiens, guerre du Vietnam, guerre américano-philippine ayant causé un million de morts en 1899 et toutes les guerres perpétrées par l’OTAN depuis plusieurs décennies dont récemment contre l’Irak et la Syrie). Et, cerise sur le gâteau, 25 ou 30 pour cent du territoire américain était français avant d’être acheté par les Américains presque de force (soit Napoléon leur vendait ce territoire, soit les Américains l’auraient attaqué). En effet, Napoléon avait récupéré ce territoire en 1800 pour y fonder un empire mais les Américains ne voulaient pas du retour de la France sur le continent. Est-ce que Napoléon n’aurait pas pu tenter quelque chose malgré tout ?). Je ne dis pas cela pour m’en prendre aux Américains mais juste pour mettre en avant des vérités qui permettent de montrer la contradiction et le masochisme qui règnent en France. Je dirais même la bêtise profonde qui règne en France.

Michael Fatigati, France

Participez à la discussion en laissant un commentaire...