Soupe & cie

Se faire recevoir avec des affiches « Fish Taco » et autres « Bubble Tea » en plein trottoir...

Madame Valérie Gaudreau
Journaliste au quotidien Le Soleil

[Considérant cette lettre comme publique, elle peut se voir publiée sans autre forme. Merci]

Re : www.lapresse.ca/le-soleil/vivre-ici/restaurants/201411/11/01-4818052-soupe-cie-remporte-les-honneurs-de-million-dollar-critic.php  (vs www.soupecie.com)

Bonjour, madame Gaudreau,

Comme il semblât que cette Maison de restauration ne désire nullement que l’on entre en contact via courriel autrement que par la « machine Facebook » (ou autres Tweeter), et ainsi enrichir un peu plus leurs propriétaires multi-millionnaires, ainsi que leurs actionnaires, ce que je me refuse absolument, eh bien permettez que j’en passe (impétueusement ?) par vous. Aussi je vous serais bien reconnaissante de faire suivre auprès des intéressés; si vous y êtes disposée, bien sûr. Merci d’avance.

Alors voici mon intervention suite, et à votre texte, et à celui auquel je renvoie à l’instant, ainsi qu’à mes promenades fréquentes sur 3e avenue, en Limoilou.

———-

Soupe & cie 2016Quand ces gens-là de « Soupe & Cie » (Mme Natacha Thériault et M. François Bouchard) se respecteront eux-mêmes suffisamment pour s’adresser en français à leur clientèle, eh bien peut-être que je me verrai investie (avec ma famille) du désir de fréquenter ce restaurant du Vieux-Limoilou.

Mais jusqu’à nouvel ordre, il n’en est pas du tout question.

Se faire recevoir avec des affiches « Fish Taco » et autres « Bubble Tea » en plein trottoir (voir : http://vigile.quebec/La-chaine-METRO-Metonymie-de-nos-76244), c’est vraiment irrecevable.

(sans compter les People et autres Made et News  in situ… : comme pour faire plus colonisé encore que la France elle-même ! Mais sont-ce des ados lessivés à l’American Culture, à la fin, qui tiennent ces lieux ???)

Irrecevable.
Et offensant.

Quel manque de classe étonnant.

Marianne Chenonceau et famille
Vieux-Limoilou, 25 Juillet 2016

1 commentaire

  1. BRAVO ! Si leurs motivations premières c’est de faire des profits, le « boycottage » général les ramènera à la raison… peut-être

Les commentaires sont fermés pour cet article.