Recul de la francisation

L’OQLF préfère « Barber Shop » à « Salon de barbier »

OQLF

C’est enrageant! L’OQLF devient de plus en plus l’Office de l’anglicisation du Québec et utilise la « nette prédominance » pour ce faire.

La vidéo ci-jointe de Radio-Canada en fournit plusieurs exemples!

L’OQLF met ainsi tout son poids en faveur de l’anglicisation du paysage culturel du Québec.

http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/03/06/001-commerce-sherbrooke-anglais-office-quebecoise-langue-francaise-barber-shop.shtml