« Élèves du Pontiac victimes du Règlement 17: Des excuses de Philippe Couillard? »

Philippe CouillardOui, le gouvernement du Québec devrait s’excuser officiellement d’avoir « permis » aux autorités ecclésiastiques de Pembroke d’imposer l’infâme Règlement 17 aux écoles du Pontiac et d’une partie du Témiscamingue.

J’appuie de tout cœur l’initiative courageuse du petit groupe mené par madame Lise Séguin de Mansfield.

Les Sacrifiés de la bonne ententeJe dis « courageuse » parce qu’il faut l’être pour affronter les anglophones unilingues du Pontiac ainsi que ses compatriotes francophones assimilés ou en bonne voie de l’être, qui ne voient rien de mal à parler anglais pour préserver la « bonne entente ».

L’assimilation forcée des francophones du Pontiac, par l’église et par l’école, a été amplement documentée par Luc Bouvier dans son livre « Les Sacrifiés de la bonne entente ».

Tant qu’à y être, pourquoi ne pas demander au gouvernement du Québec de faire des pressions pour relever le diocèse de Pembroke de son contrôle sur les paroisses du Pontiac pour en confier la responsabilité à l’église du Québec?

Jean-Claude Carisse

Pontiac (secteur Luskville)