Dollarama pollue

Et ce serait à cause du Canada!

DollaramaLe service à la clientèle est pourri! Le 13 novembre dernier à 17 h j’ai vécu une expérience désagréable chez DOLORAMA (1500 ) et la situation vécue s’est produite aujourd’hui lors d’une vérification sur les lieux. On diffuse une station téléphonique anglaise (volume très élevé). Lorsque j’ai fait la remarque en demandant pourquoi et la réponse de la gérante était que nous étions au Canada et que le Canada est bilingue et que je n’avais pas à faire de remarques concernant l’ambiance en anglais. (NDLR – si le Canada est bilingue, alors pourquoi pas en français!)

Elle me dit qu’elle se foutait que nous soyons au Québec et qu’elle avait décidé que ce serait en anglais. J’ai essayé de lui expliquer que la langue française avait la priorité au Québec. Elle parlait très fort pour que les gens qui attendent en file d’attente à la caisse ne prennent pas part à la conversation et leur laisser savoir qu’aucun changement ne serait fait. Les gens étaient tous inconfortables et n’osaient pas dire un mot de peur de se faire critiquer tout comme elle venait de le faire avec moi. J’ai remarqué que les gens me regardaient et je voyais qu’ils approuvaient ma démarche sans risquer de dire un mot. De retour chez moi j’étais très en colère, mais celle-ci est tombée lorsque j’apprenais ce qui venait de se produire en France. Aujourd’hui j’ai fait l’expérience d’aller voir si la situation est la même et je confirme que c’est toujours pareil et que l’assistante gérante était présente et me regardait avec un air arrogant en se souvenant de moi. J’ai donc quitté, mais j’avais besoin de vous faire part de cette situation.

Voici les coordonnées du DOLORAMA :
DOLLORAMA
1500, boulevard Gréber
Gatineau (Québec) J8R 0E1
819 243-7979

Page pour commentaires : http://www.dollarama.com/fr/a-propos-de-nous/nous-joindre/

Gisèle Laprise

26 commentaires

  1. Too bad my friend. Canada is bilingual and Quebec is still part of Canada. So until you have your own country, which by the way will never happen, both languages should be used. All employees should be capable and be willing to speak in both French and English, especially in Montreal and surrounding areas where there are a fair number of Anglos and Allos. It is people like you that despise English and wish we all left. If you guys would open your eyes and be more welcoming and stop your stupidity of trying to protect the French language when it no longer needs protection, perhaps businesses and people would want to come to Montreal and this Province instead of refusing to come or just leave. What is your problem of being bilingual?
    Knowing 2 languages is fantastic and knowing more than two is a great asset. I am certain that the majority of French speaking people would have zero issues seeing and hearing more English. Such a small minority of Francophones who disrespect English are ruining this place.

    • What about you Me Staviss, do you speak french ? Quand on me servira dans ma langue dans chaque province de votre beau Canada, je croirai que le français n`est pas menacé.

  2. Il y a quelques années, moi et une collègue de travail étions allé faire des petites courses et la personne (toujours la même) refusait de nous servir en français. Donc, nous avions décidé d’écrire au bureau chef pour nous plaindre et la réponse a été en notre faveur et cette employée a eu un avertissement car 2 jours plus tard, elle nous a répondu en français…et vlan dans les gencives, il ne faut pas se laisser ainsi faire. C’était au dollorama sur Décarie, Montréal!

    • Vous avez très bien fait Madame, je suis bilingue même trilingue et je les parle couramment les trois et régulièrement mais de se faire servir en français au Québec est un droit et une question de principe. Ne lâchez pas. Par contre pour ce qui est du choix de la station radiophonique, je suis perplexe. Je suis défenseur du français mais aussi pour la liberté et même si on a des droits comme celui d’être servi en français, à moins que je ne me trompe, on a le droit de choisir de mettre la radio en anglais dans un établissement au Québec? Par contre si la radio était agressante parce qu’elle était trop forte et que la gérante était arrogante, c’est une autre chose. Ceux et celles qui sont gérants des Dollarama n’ont rarement beaucoup de classe ni d’éducation. On a le droit d’être servi en français au Québec mais ils ont le droit de parler anglais entre eux et de choisir un poste anglais car ailleurs au Canada, au Manitoba, au Yukon, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, ça leur arrive de mettre la radio en français et c’est un droit. Nous sommes dans un pays libre et bilingue même si je sais, le français est trop souvent pas sous- respecté ou pas respecté du tout et méprisé et que c’est très rare qu’au Canada -anglais on entende un poste de radio en français dans un commerce, mais ça arrive et ils auraient le droit aussi. Donc il ne faut pas devenir fous et être intolérants non plus. Il y a un juste milieu aussi entre se faire respecter et s’imposer et de l’autre côté, empêcher les anglophones de vivre.

  3. Le problème n’est pas la langue mais plutôt l’attitude des gens comme … chez Impératif Français par exemple. Laissez donc les gens d’affaires s’occuper du monde des affaires. Si je décides de mettre de la musique en anglais dans mon magasin, c’est ma décision. Si ma clientèle cible n’apprécies pas, il me revient donc de faire des changements si je veux conserver ma clientèle. Si ma clientèle est en grande majorité Chinoise, (dans un quartier Chinois), je vais engagé des employées qu parlent Chinois et les annonces seront en chinois partout. Dans le cas présent, si cette cliente n’est pas satisfaite, elle n’ira plus au dollarama, c’est tout. Présentement, chez Impératif Français, vous faites parti du problème et non pas de la solution.

  4. Quand c’est rendu que même dans certaines succursales de la SAQ , on vous accueille avec un « Hi, bonjour » quand ce n’est pas uniquement « HI », l’heure est grave! De plus, la musique d’ambiance est « bilingue » et aux dires du gérant, c’est la musique
    officielle, le « tape » fourni par la société d’état.

  5. Enough is enough on protecting the french language! how about protecting our businesses who are leaving and closing with these stupid laws (oqlf and 101) Majority of the businesses are owned by Anglos and you need us to roll the economy here!

    • Le Canada est bilingue au niveau du gouvernement fédéral, mais presque toutes les provinces sont unilingues. La radio francophone est le choix parfait dans les commerces, puisque elles font tourner des musiques française et anglaise. Ceux qui le trouvent pas important de protéger l’ambiance française de notre milieu et d’appuyer nos artistes contribuent à l’extinction du français surtout dans les régions frontaliers où la vigilance est plus que nécessaire.

    • Anti 101 We don’t need business people who ignore the language of Quebec. Do you think only Anglophones can run a business? And laws wouldn’t be necessary if more Anglophones in Quebec did what businessmen do everywhere else in Canada – that is, respect the language of the province where they do business!

    • if they-and you-wish to have more English, their are many other provinces where your wish can be fulfilled!

      • So nice and so welcoming of you.

    • Without us the french People you would be nothing.

  6. Je suis indépendantiste, je suis pour la langue française en affichage dans les commerces, pour que les immigrants apprennent le français s’ils s’établissent au Québec, mais là vous exagérez, vous devenez les djihadistes (que vous dénoncez avec raison) de la langue !!!!!! Et en passant « Une station téléphonique » n’existe pas « station radiophonique » peut-être ?

  7. Avez-vous remarqué que ces anglophones unilingues contre qui vous pestez occupent presque toujours des jobines? Ils sont caissiers chez Dollorama, serveurs de café, vendeurs de linge, préposés au stationnement, etc. Être unilingues anglais au Québec, à moins d’avoir une spécialité très recherchée, c’est se condamner aux jobines.

    On devrait le dire plus souvent.

  8. La plupart des gens aiment la musique anglo, nous sommes dans un pays libre, démogratique et bilingue et il faut arrêter de penser que l’anglais est un crime. Les entreprises nous quittent avec nos exigence de didacture de la langue. Noys sommes en Amérique du Nord, pas dans une prison linguistique.

    • Bilingue dites-vous? Alors pourquoi ne parle-t-elle pas en français? Elle est unilingue/ anglophone? On doit respect aux clients… Car des clients insatisfaits risque de ne pas revenir!!! Pour résumé ma pensée quand un client est francophone tu le sers en français et si ton client est anglophone tu le sers en anglais… Alors là tu peux dire que tu es bilingue…

    • Renee, deux questions. 1 : Que faites-vous sur la page Impératif français ? 2 : Que feriez-vous si le Canada se faisait conquérir par des Chinois (c’est une image), vous accepteriez de parler chinois ou vous défendriez l’anglais ?

      • Marie Massé si les chinois envahissaient le Canada, je continuerai de défendre l’anglais car c’est la langue parlé en Amerique du Nord et touts petits Québecois devraient être bilingues des un jeune âge pour ne pas se sentir isoler et avoir tout les chances de réussir.

    • Vos commentaires manquent de logique ou du moins d’une base solide dans la réalité. Vous dites que le Canada est « bilingue » et que le monde aime la musique anglaise. Mais oui, le Canada est bilingue, mais seulement dans le sens qu’il y a 8 provinces unilingues anglaises, 1 province unilingue française, et une petite province qui se dit « bilingue ». Va à Ottawa et vous n’entendrez pas de chansons françaises dans les commerces de la capitale de votre pays « bilingue ». Et oui, le monde aime la musique en anglais, et donc la radio francophone est le choix parfait, parce qu’elles font jouer des chansons en français et en anglais. Les postes francophones locaux diffusent des publicités pour mousser les affaires des entreprises d’ici. Le français est un pilier important de l’identité du Canada. Vous qui prétendez sans doute être une fière Canadienne, tentez de miner le caractère français de la seule province francophone du Canada. Illogique.

    • « La plupart des gens aiment la musique anglo, »

      Moi aussi! La musique, si je la trouve bonne, je l’écoute quelle que soit la langue.

      « nous sommes dans un pays libre, démogratique et bilingue et il faut arrêter de penser que l’anglais est un crime. »

      Madame Houde Edwardh, enlevez vos ouillères! J’aimerais bien vous donner raison car si c’était le cas dans la vraie vie, ce serait merveilleux et personne ne songerait à la souveraineté du Québec. Cependant, pour avoir traversé le Canada d’un océan à l’autre, je peux vous confirmer que l’acceptation de l’autre langue est loin d’être la réalité partout. Dans les provinces maritimes, l’Ontario et même la Colombie Britanique, aucun problème. Par contre, je me suis déjà fait traité de « frog » en Alberta et en Saskachewan par des gens à qui je m’adressais pourtant en Anglais!

      « Les entreprises nous quittent avec nos exigence de didacture de la langue. »

      Le Québec n’est pas plus exigeant que la France concernant la langue française! Et si quelques dirigeants d’entreprises ne sont pas assez intelligents pour comprendre que nous DEVONS protéger le Français comme langue officielle au travail, alors qu’ils quittent, cela m’est égal. D’autres entreprises le comprennent et restent. Plusieurs ont même adapté leur raison sociale sans que personne le le réclame; un example? Second Cup est devenu Les cafés Second Cup. Tim Hourton et McDonalds sont des noms propres, donc invariables, et tout le monde s’entend là-dessus.

      « Noys sommes en Amérique du Nord, pas dans une prison linguistique. »

      En Amérique du Nord mais plus précisément au Québec, madame. Le Mexique est aussi en Amérique du Nord. Allez donc leurs parler Anglais et vous m’en donnerez des nouvelles sur l’accueil auquel vous aurez droit. Je ne parle pas des grands hôtels réservés aux touristes, je parle du peuple, du vrai monde.

  9. La Loi 101 devrait s’appliquer à la musique d’ambiance dans les commerces!

    • Daniel Roy…Achtung! À vos ordres mon Général

      • Bien oui on le sait les.franco sont des fascistes et les anglo des humanistes qui ont aimé déporté les iacadiens , prendre les metis et étouffé petit à petit les franco à travers le Canada, shame.

  10. Il s’est produit une choses pareil au dollarama des galeries Aylmer et pizza pizza Aylmer.

    • OH DIEU! appelez la police de la langue. LES GENS QUITTENT LE QUÉBEC. Certains francophones rendre la vie désagréables avec leurs exigences que tout doit être français. Nous somme en Amérique du nord…réveillons nous. Lisez cette lettre d’un touriste qui ne reveindra jamais: http://montrealgazette.com/opinion/letters/letter-i-felt-unwelcome-in-quebec

    • Le « One for One » pizza à Aylmer est pire. On m’a chassé à force jurons quand j’ai voulu être servi en français!

Les commentaires sont fermés pour cet article.