Contre la pensée et la langue unique !

LA FRENCHIA OU LA FRANCE ?

hagege-contre-la-pensee-uniqueLa Frenchia désigne cette France émergente qui s’affiche de plus en plus en anglais. Elle englobe non seulement des gens d’affaires, mais également des élus nationaux et municipaux, des universitaires et chercheurs, voire des artistes et créateurs. Par snobisme, intérêt ou démission, ces gens choisissent l’anglais pour désigner leurs entreprises, leurs inventions, leurs programmes ou leurs œuvres d’art au détriment du français pourtant leur langue maternelle et nationale. Ce comportement se répercute jusqu’en Afrique francophone. La langue française, notre langue en partage, a un bel avenir. Encore faut-il la soutenir plutôt que de lui faire des crocs-en-jambe.

Denis Turcotte
Un Québécois francophile

1 commentaire

  1. Vous avez raison ; l’ampleur du phénomène d’anglicisation chez les « élites » est telle qu’il n’est plus possible de la nier.
    Une suggestion : un appel solennel des personnalités québécoises attachées à notre langue commune, adressé aux responsables politiques,
    économiques et culturels français pourrait sans doute avoir un impact salutaire. Les cousins et amis d’Amérique du Nord auraient quelques chances d’être entendus ; en tout cas, il interpellerait ! Nous entrons en pré-campagne électorale présidentielle…..

Les commentaires sont fermés pour cet article.