Comment peut-on ignorer que le Québec est français!

amazonas

J’adore le resto Amazonas sur Eardley. L’ennui c’est que devant le commerce il y a le menu en espagnol (ça ne me dérange pas), et plusieurs info en anglais et seulement le mot « restaurant » en français .

Adresse utile : restaurantamazonas@gmail.com

Annie Thiffeault

3 commentaires

  1. La meilleure chose est de ne pas aller à ce restaurant et laisser aux autres le plaisir d’y aller. Après tout, la nourriture n’a pas de langue. C’est un commerce alors laissez donc aux commercants le soin de s’occuper de leur commerce. Ce sont peut-être de simples immigrants qui ne veulent rien savoir de chicanes de langues et qui veulent partager avec nous un petit coin de leur pays et de leur culture. Arrêtons de s’acharner sur les PME. L’espagnol ne vous dérange pas alors l’anglais (qui est une langue comme les autres) ne devrait pas vous déranger non plus.

  2. Nouveaux arrivants du Pérou ? ou péruviens établis au Québec depuis quelques années ??? Voilà tout le problème… Dans le 2º cas pas de pardon ni d’accommodement… Vous obtenez un certificat de francisation ou c’est le « Boycott » total de votre commerce par les Québécois…. RÉVEILLEZ-VOUS… Au Québec, c’est en français que ça se passe !

    • Que se passe t-il si je suis Québécois et décide d’y aller ? Qui êtes-vous pour insinuer qu’est-ce qu’un québécois ? Doit-on être comme vous, en geste et en pensée, pour dire que je suis québécois? Si j’aime mon français-québécois et mon anglais-québécois, comment dois-je agir ?

Les commentaires sont fermés pour cet article.