Capitale fédérale vs capitale nationale

On nourrit la confusion et les tensions!

Monsieur Pierre-Paul NOREAU, président et éditeur
Le Droit
47, rue Clarence, bureau 222
Ottawa K1N 3G9

Québec, capitale nationale

Québec, capitale nationale

Objet : La capitale

Monsieur le Président,

Le Droit du 31 décembre 2015 contenait un article intitulé « La première tempête hivernale frappe la capitale nationale ». Or, la première phrase de l’article du journaliste est la suivante : « La région de la capitale fédérale a encaissé sa première tempête hivernale ».

Ottawa, capitale fédérale

Ottawa, capitale fédérale

À la lecture du titre, j’ai pensé spontanément à la capitale nationale Québec, mais je me suis aperçu, dès la lecture du début de l’article, que j’avais été induit en erreur et qu’il s’agissait plutôt de la capitale fédérale, Ottawa. Le journaliste a employé le vocabulaire approprié. Pourquoi le titreur n’en a-t-il pas fait autant? Est-ce qu’il pense en terme de national capital? Prière de l’informer en conséquence pour qu’il n’induise plus le lecteur en erreur et qu’il respecte le texte du journaliste.

Cette suggestion est faite dans un but constructif et non pour faire la leçon, est-il besoin de le mentionner. L’écrivain Albert Camus, prix Nobel de littérature 1957, a écrit une phrase qui vous fera comprendre pourquoi j’attache de l’importance à vos écrits : « Les journalistes : les instituteurs du grand nombre. » Vous voilà investi d’une grande mission.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

RAuclair

Robert AUCLAIR

1 commentaire

  1. Effectivement ça porte à confusion.

Les commentaires sont fermés pour cet article.