Aux larmes citoyens!

Lettre ouverte au Dre Muriel Haziza

Clinique CDNDre Muriel Haziza
Directrice
Clinique C.D.N.
5515, rue Saint-Jacques Ouest
Montréal, (Québec ???), H4A 2E3
www.physiathriecdn.com
info@physiatriecdn.com

« Mettre les deux langues sur le même pied,
c’est mettre les deux pieds sur la même langue. »
le réputé linguiste belge Joseph Hanse, à propos du Québec

Rewww.imperatif-francais.org/a-vous-la-parole/parole-2016/clinique-cdn/

DÉGOÛTANT !

C’est à cause de gens comme vous, madame Haziza, et je suis attristé de vous en informer, que la question linguistique finira, à terme, et rien moins, par donner sur une véritable guerre civile au Québec.

Car un tel mépris de la Langue française au sein d’un État officiellement unilingue français confine à une extrême violence à l’égard de cet État.

Et de l’ensemble de ses citoyens, par voie de conséquence.

Il est vrai que nos Philippe Pétain de service, toujours Canadians first and foremost au sommet même de la pyramide de l’État québécois depuis déjà une demi-génération, cautionnent objectivement sinon avec empressement — activement, par abstention, par aveuglement, voire par bêtise, ou autrement — cet extraordinaire déni de la Francité sur le sol natal des Félix Leclerc, des René Lévesque et des Gaston Miron.

Aussi Merci à madame Geneviève Manceaux pour sa lettre bien sentie.

Et solidement pertinente.

Il y a des limites à ne plus être Chez-Soi dans sa propre Maison nationale.

Et ce, depuis de très nombreuses années désormais.

La tache d’huile du West Island, naguère, est devenue en notre temps un véritable raz-de-marée anti-français à l’échelle du Québec tout entier. Et tout spécialement dans la grande région métropolitaine – de la Montérégie à l’île Jésus, par Mount Tréal Island.

Nous avons un tout petit coin d’Amérique français. Mais c’est encore trop pour les tenants (de plus en plus nombreux) du racisme anti-Québécois (je soupèse ces mots avec minutie) : Il leur faut le Québec aussi ! Pour une America enfin English coast to coast.

Question lancinante à mes huit millions de concitoyens : Nous reste-t-il encore un soupçon de Dignité ?

Jean-Luc Gouin,
citoyen du pays de Pierre Bourgault
également écrivain et doctoré, mais point dans la dorure pour autant…

cc : Mme Manceaux, via info@litterature.org ainsi qu’au Devoir et à IF (autorisation de publication auprès d’iceux, du même souffle)

2 Février 2016

 

1 commentaire

  1. Oui ca ira ca ira les………prenons la rue

Les commentaires sont fermés pour cet article.