Un témoignage puant la francophobie. Le Québec n’existe pas!

« Nous n'en pouvons plus de votre syndrome de victimes éternelles. »

Mouvement Québec français, Impératif français,  SSJB…

Je lis vos articles souvent, quelle horreur et racisme. Pourquoi pleurnishez-vous tout le temps. Bientôt on dira du Québec ce qu’on dit de la France:  « If it wasn’t for the French, France would be beautiful. » Ça pourrait être:  « If it wasn’t for the French, Quebec would be beautiful ».  Vous le méritez. vous, la SSJB et Impératif francais.

Nous n’en pouvons plus de votre syndrome de victimes éternelles.  L’anglais n’est pas une maladie, c’est une langue pour communiquer.  Ce n’est pas un crime.  Vous avez étiré vos restrictions linguistiques beaucoup trop loin.  C’est triste et tellement arrogant.  Quebec used to be so friendly, it has now become a war zone and you are so responsible for promoting such hatred for the English language it is sliding towards xenophobia.  Bill 101 must be softened not hardened.  There is a limit to being regionally minded.  We ought to be Citizen in the World.  French can be a pain in the neck, specially in North America.  Ask an American tourist what « ALLUMEZ VOS PHARES «  means????  Dangerous, could provoke accidents..

Est ce que le Quebec a  les moyens de chasser les gens, étant une des plus pauvres des provinces du Canada?  Un non ferme!!!

Avec le taux d’échange si favorable aux Américains nous devrions doubler, ou même  tripler notre tourisme pour 2015.  Est ce que le mal est fait et irréparable? Je pense que la mentalité agressive des monolingues est contagieuse.  Je le vois presque tout les jours, même au centre ville.  C’est tellement déplaisant. La saveur française en perd son lustre.

Read about an unhappy visitor:  Letter: I felt unwelcome in Quebec

montreal-05-24-04-vehicles-wait-to-cross-into-canada-at-the

Letter: I felt unwelcome in Quebec

I live in New York State, about three hours by car from the Canada-U.S. border just south of Montreal. It seems like I visit the Montreal area every five years or s…

View on montrealga…

Preview by Yahoo

I live in New York State, about three hours by car from the Canada-U.S. border just south of Montreal. It seems like I visit the Montreal area every five years or so. It also seems that within a few hours of my arrival, I remember why I don’t wander north of the border more often.

I arrived at the Sandman Hotel in Longueuil last weekend and spent a few days in the area. The staff was very nice and very helpful. That’s where my positive comments end.

Every other establishment that I entered made me feel like a second-class person. Going to Tim Hortons was the worse experience by far. I entered a location and asked for a coffee. The person at the cash said something in French, threw their arms up in the air and stormed off to find someone who would lower themselves to speak English to the customer at the counter.

Our experience was similar at every restaurant and shop we entered during our stay. Our presence, even as paying customers, appeared to be a huge inconvenience everywhere we went.

Quebec places many tourist ads in our local newspaper, trying to lure us northward. It has worked for the last time. I now remember my trip in 2009 was bad. The staff at the businesses I visited on this trip made it very clear that my patronage was not welcome, and they would prefer that I just stayed in New York. I am only too happy to oblige.

Daniel Owen, Saratoga County, N.Y.

Renee Houde Edwardh
reneehoude@yahoo.ca

6 commentaires

  1. Peut-être que nous avons besoin de mettre un signe à la frontière ?

    « Bienvenue au Québec. On parle français ici. Si vous ne voulez pas l’apprendre, retournez-vous et partez ! »

  2. C est pas le fait que se soit français qui les dérangent c est plutôt l attitude des gens lorsqu il parle anglais au Quebec qui les exaspérés. Je voyage beaucoup pis jamais ailleurs on ne M a fait sentir comme un cave parce que je ne parlais pas la langue du pays … mais il faut dire que j en parle 5 et que j apprend vite à me débrouiller dans la langue du pays même si c est seulement avec des gestes et des mimes . Je dit pas que le gars a raison mais il faut aussi admettre qu on est chauvin des fois. Presque partout les gens parle au minimum 2 langues alors que chez nous c est pas le cas … faudrait comprendre un jour que l anglais est la langue international pas exel lance et qui si on veux avoir du tourisme ils faut faire comme tout les autre pays pis servir le touriste si pas possible en français en anglais sinon on passe pour des retardés

  3. Quel effronté! Pense-t-il que nous nous faisons servir en français lorsque nous allons aux États-Unis? Vivement un pays du Québec français!

  4. D’accord…très d’accord avec les propos de Félix Desmeules. C’est quand même une situation bizarre, difficile à comprendre, chaque fois que des Américains ou autres anglophones d’Angleterre, d’Australie, d’Égypte ou d’ailleurs se pointent le nez au Québec nous sommes jamais à LEUR hauteur…surtout sur la question de la langue! Et pourtant, oui pourtant quand ces touristes se pointent le nez ailleurs en Italie, en Allemagne, en Asie et autres pays ou leur langue n’est pas maître…ils vont faire les efforts pour s’adapter aux  »gens du pays » ne serait-ce le temps d’un voyage! Je pense que le Québec a besoin d’adapter ses campagnes de publicité et de promotion aux touristes, à l’avenir, pour leur faire comprendre que les Québécois sont simplement  »fiers » de leur langue qui est menacée à longueur d’année par un Canada-Anglais qui l’entoure…sans même compter la grande et puissante America au sud! Le vieux dicton existe encore et est toujours valable aujourd’hui:  »When in Rome do like the Romans do » – donc  »lorsque vous visitez le Québec faites comme les Québécois »… et surtout respecter leur langue française!

  5. On est toujours trop fiers pour ceux qui nous haïssent. Notre langue au Québec c’est le français, point final. Quand un américain visite l’italie, il se débrouille avec les panneaux italiens. Ça frustre les colons mais les autres apprécient et appellent ça « voyager ».

    • Parfaitement !

Les commentaires sont fermés pour cet article.