Speak white à Outremont

Marie Cinq-Mars, mairesse d'Outremont

Marie Cinq-Mars, mairesse d’Outremont

L’histoire nous apprend qu’une des premières choses que les conquérants imposent aux conquis c’est leur langue. C’est ainsi que plusieurs langues européennes sont aujourd’hui parlées sur différents continents : le portugais, l’espagnol, le français et l’anglais. Cette vérité historique m’est revenue au début du mois, lors de la consultation sur les lieux de culte puis lors du dernier conseil d’arrondissement.

Au cours de la consultation, quelques dizaines de personnes se sont exprimées en majorité contre le projet d’exclure de nouveaux lieux de culte dans les artères commerciales que sont les rues Laurier et Bernard. La grande majorité de ces interventions faites par des Hassidims se sont déroulées en anglais, même de la part de personnes nées dans Outremont ou y vivant depuis plus de 10 ans.

Les échanges sur ce sujet ont recommencé à la réunion mensuelle du conseil d’arrondissement. Encore une fois la majorité des Hassidims se sont exprimés en anglais, incluant un intervenant qui reprochait à une conseillère de ne pas favoriser le “Vivre ensemble”, l’intégration etc. etc. Ça prenait l’allure d’une farce.

Et ce qui m’a le plus surpris c’est que madame Cinq-Mars, mairesse d’Outremont, a accepté d’écouter toutes ces interventions souvent répétitives, qu’elle en faisait souvent la traduction, et qu’elle répondait souvent en anglais. Deux soirées très lourdes à supporter et très frustrantes pour de nombreux citoyens d’Outremont.

Je crois que la fonction de madame Cinq-Mars n’est pas d’être une traductrice ou une interprète. Je crois que la fonction de madame Cinq-Mars est d’être mairesse d’Outremont, ce qui est une charge suffisante.

Léon Gagnon, géographe,
Résident d’Outremont depuis 30 ans.

[publié dans Le Journal d’Outremont, 16 décembre 2015]

Adresses utiles : conseil.outremont@ville.montreal.qc.ca; outremont@ville.montreal.qc.ca

1 commentaire

  1. En tant que dominé, la soumission a meilleur visage devant le dominant.

Les commentaires sont fermés pour cet article.