Parizeau, un grand penseur du Québec moderne !

Jacques ParizeauLe Québec vient de perdre un géant de la politique québécoise. Jacques Parizeau fut certes un grand ministre des Finances. Mais aussi un grand penseur du Québec moderne. Et un visionnaire!

Comme premier ministre du Québec, il aurait pu amener vers des sommets le peuple québécois.

Si l’on ne s’était pas fait voler le référendum de 1995, M. Parizeau nous aurait tous conviés, avec son génie économique et son grand amour des Québécois, dans un pays bien à nous. Un pays ouvert sur le monde, avec des assises solides et des institutions renforcées par le génie québécois. Nous serions aujourd’hui ici chez nous, dans le monde.

Un des grands legs de monsieur Parizeau aura été de nous rendre fiers et, aussi, de promouvoir l’importance de l’éducation et du savoir au Québec. Et il n’aura cessé de nous dire, avec une fervente conviction, que nous avions en mains tous les outils nécessaires pour faire du Québec un grand pays qui s’inscrirait avec force dans l’avenir.

Comment ne pas le remercier aujourd’hui?

Yvan Giguère, Saguenay (QUÉBEC)