Menaces à l’environnement

Par un gouvernement guerrier

OléoducCroyez-vous que le Québec va accepter de voir passer sur son territoire et traverser plusieurs cours d’eau où les villes s’alimentent en eau, un oléoduc, qui va desservir les installations de Irving au Nouveau-Brunswick, alors que nous allons prendre tous les risques environnementaux, de même que de voir notre secteur industriel souffrir d’un dollar fort, sans aucune compensation financière pour chaque baril de pétrole qui va traverser notre territoire ? A cause d’un dollar fort, le Québec a vu sont secteur industriel fonde de 20 à 12% de notre PIB.

Avec le mépris que subit notre industrie maritime ; les Chantiers navals de Lévis et de Les Méchins n’obtiennent aucun contrat du gouvernement du Canada, alors que les Chantiers Maritimes de Sea Span de Colombie-Britannique, et de la famille Irving de la Nouvelle-Écosse se voient arrosés de milliards de dollars de contrats pour la marine de guerre et de brises-glace, alors que ces 2 chantiers sont incapables de respecter les échéanciers et les coûts qui explosent. Pour un gouvernement guerrier, on devrait s’inquiéter des délais de livraison et des coûts!

André Mainguy
Longueuil, Québec

4 commentaires

  1. M. Manguay, merci de vos révelations. D’après vous les $9.5 Milliards de 2014 sont des pinottes si on les comparent aux autres provinces et que le Québec est victimisé pour une raison ou l’autre? Seriez vous séparatiste par hazard car je remarque que ces derniers ont des calculs tout à fait differents de la réalité. Seriiez vous un apôtre de Jean Martin Aussant, l’économiste qui dit n’importe quoi mais qui semble plein de confiance avec ses énnoncés qui semblent si sophistiqués. Just saying! Voiçi un texte intéressant: http://www.antagoniste.net/2012/04/23/lisee-prise-13-le-province-de-queteux/

  2. Certainement qu’avec le parti libéral et Couillard à sa tête, le Québec est prêt à signer – et même à laisser faire – une approbation pour que l’oléoduc passe sur son territoire sans aucune condition. Les fédéralistes ne pensent que Canada, quittes à se faire piller sans répliquer, on en a plein d’exemples. Même le parti québécois se laisse berner.
    – Le don d’une grande partie du Labrador sans compensation… pour donner des mines à Terre-Neuve.
    – Le paiement de 58 millions en 1903 pour payer – sans devenir propriétaire – les trains de l’Alberta parce que cette
    dernière province ne pouvait plus payer ni ses emprunts, ni même ses intérêts. Les trois provinces de l’Ouest ne payaient
    ensemble que 11 millions et devenaient propriétaires.
    – Lac Mégantic: le Canada veut être le responsable des transports, mais c’est le Québec qui paie.
    – Pont Champlain: le Canada construit le premier qui doit être réparé après seulement 20 ans, et qui est fini après 60 ans;
    ce sont les Québécois qui paieront le nouveau pont sans devenir propriétaires; pont élevé pour laisser passer les navires
    qui se rendent en Ontario et aux États-Unis, gratuitement.
    – Lois du Canada pour obliger les Québécois à acheter leurs denrées dans les autres provinces (Jean Garon).
    – Loi constitutionnelle de 1982: le Québec est SOUVERAIN mais continue de payer des impôts à Ottawa…
    – Mensonge sur la péréquation: le Québec est la 5e province dans l’échelle des subventions et péréquation réunies.
    – 650 000 Québécois paient plus d’impôts sur leurs dividendes que les autres Canadiens, et cela pendant 7 ans.

  3. M. Manguy…avez vous une idée comment faire parvenir le 50% des produits de l’éoloduc qui est destiné au Québec? N’oubliez pas aussi que le Canada arose le Québec avec des sales milliards de dollars des sables butimineux, ça vous fait plaisir de l’accepter ça…n’est ce pas.?

    • Renée Houde Edwardh: Le Canada arrose le Québec. Si vous parlez de péréquation, sachez que le sujet est beaucoup plus complexe que le prétend Maxime Bernier et bien d’autres. Ce que les provinces reçoivent se présentent sous deux formes: les subventions et la péréquation. Quand on fait le total, on s’aperçoit que le Québec est, dans l’échelle de réception, la 5e province.
      Les Québécois reçoivent en 2014 un total de 2387$ chacun alors que l’I.P.É reçoit 3735$, le N.B., 3464$, le N.É., 3202 et le Mani., 2625$. Les sommes reçues doivent être calculées selon le prorata de la population et non pas dans leur total. Dans le total, c’est l’Ontario qui en reçoit le plus parce que sa population est de 13 millions et que celle du Québec n’est que de 8 millions. À remarquer que le Nunavut reçoit 40 080$ par personne…

Les commentaires sont fermés pour cet article.