Le Monde francophone

Revue Grands Dossiers-Diplomatie

« La France se doit donc de contribuer activement au développement économique de son espace géolinguistique au bénéfice de ses propres intérêts, mais également de ceux de chacun des pays qui en font partie, et qui bénéficieront à leur tour de ces nouveaux débouchés. »

Pour information, je vous transfère, ci-joint, un article récemment paru dans la  Revue Grands Dossiers-Diplomatie, n°27 (juin/juillet 2015) et consacré au Monde francophone, d’un point de vue géostratégique et surtout économique pour notre pays. Il a pour titre Maîtriser son espace géolinguistique, un enjeu majeur pour le rayonnement de la France.

Certains éléments pourraient peut-être vous intéresser.

Au passage, et concernant le tableau statistique (qui aurait pu être plus long, mais faute de place…, d’où la fusion Afrique centrale/Océan Indien), sa particularité est qu’il ne prend en compte que le périmètre strictement francophone de chaque sous-région étudiée (il ne s’agit donc pas exactement de la zone CFA pour l’Afrique de l’Ouest, ni de la Suisse alémanique et de la Flandre pour le « Nord francophone »…).

Ilyes Zouari

1 commentaire

  1. Ce n’est pas l’impérialisme linguistique que la France doit promouvoir, c’est la langue autochtone locale et une langue auxiliaire internationale. Qu’on cesse d’imposer le français aux autres nations.

Les commentaires sont fermés pour cet article.