Le français fout le camp au « Food Camp »!

FoodCamp PrésentationC’était à pleureur et même indigeste d’entendre un chef français nous dire à RDI, avec un accent très parisien ma chère, que le Food Camp était « sold out  » .

Il semble de plus en plus qu’on croit, à Québec, capitale du Québec, que l’anglais est une garantie de succès.

Même les deux maires « populistes » croient  qu’il est électoralement rentable de parsemer leurs propos de mots anglais. Les prochains passeront probablement au franglais, dernière étape avant l’anglais.

Faudrait peut-être envisager enlever l’accent au mot Québec pour éviter que ça nuise à l’économie.

Adresse utile :

FoodCamp
http://www.foodcampquebec.com/nous-joindre/

Denis Carrier, Gatineau