INDIGESTE : HOKKAIDO SUSHI, GATINEAU

Hokkaido sushi
manager@hokkaidosushicanada.com
;

Je viens d’appeler à votre restaurant à Aylmer – situé dans la région de l’Outaouais québécois, dans la province de Québec – pour avoir des renseignements sur le menu, et me suis buté à une anglophone unilingue qui ne comprenait pas un traître mot de ce que je disais.

En avril 2012, il y a 3 ans, ce problème avait été signalé auprès d’Impératif français. Il semble maintenant que, 3 ans plus tard, le problème persiste.

De plus, je vous signale au passage que je ne suis pas arrivé à trouver une version française de votre menu dans votre site web.

Tant que je n’aurai pas l’assurance de votre part que je pourrai être servi adéquatement en français à ce restaurant, je n’y mettrai pas les pieds et n’encouragerai personne à y aller.

Non seulement s’agit-il d’une loi, mais c’est d’abord et avant tout une question de principe et de respect.

Philippe Bâcle
Gatineau

Sur le même sujet :

http://www.imperatif-francais.org/s1-articles/c112-2012/hokkaido-sushi-gatineau-2/

et

http://www.imperatif-francais.org/s1-articles/c112-2012/hokkaido-sushi-gatineau/

2 commentaires

  1. I’m sure they do quite well without your bigoted self.

    • Un anglophone ne pouvant pas être servi en anglais dans le reste du Canada n’aurait jamais accepté ça. Alors ferme-la

Les commentaires sont fermés pour cet article.