Aéroports de Montréal

Fautes dans des avis publics

Aéroports de Montréal 2015Le Directeur général
Aéroports de Montréal
800, place Leigh-Capreol, bureau 1000
Dorval    H4Y 0A5

Objet : Fautes dans des avis publics

Monsieur le Directeur général,

Je me fais un devoir d’attirer votre attention sur des fautes de français inadmissibles dans deux avis datés du 29 juillet 2015 et publiés dans les journaux. Un avis paru dans La Presse est intitulé « Avis public aux propriétaires de taxis pour service adapté » et l’autre intitulé « Avis aux titulaires de permis en service de limousine berline ». Nous vous faisons part de nos observations ci-dessous :

  1. Aéroports de Montréal désire octroyer 70 permis, … 15 permis
    Octroyer moins de 15 permis
    Octroi de quelques permis

    Le mot octroyer veut dire accorder à titre de faveur, de grâce. Est-ce bien ce que vous faites? Nous aurions pu vous dénoncer à la Commission Charbonneau! Vous voulez plutôt accorder, donner ou délivrer des permis.

  1. selon les termes et conditions. Calque de terms & conditions. En français, on parle simplement des conditions, des modalités, des stipulations.
  2. conditions d’éligibilités. Le mot éligibilité est écrit au pluriel. C’est le comble. C’est to add insult to injury. En outre, ce mot est ici un anglicisme. Il s’agit en français de l’admissibilité.
  3. pour être éligible. Même observation que ci-dessus. On dira en français, pour être admissible.
  4. permis en règle… émis par la Commission…
    vignette… émise par le Bureau…
    l’émission des 15 permis… des 70 permis…

    Calque de issued et de issue. On dira délivré, accordé et on parlera de la délivrance des permis.

  1. heures d’ouverture ci-haut mentionnées. L’expression ci-haut ne figure pas au dictionnaire. Elle est une traduction littérale de here above. On dit : ci-dessus.
  2. si plus d’une inscription est soumis. Pourquoi pas soumise? En outre, soumet-on une inscription? On la dépose plutôt.
  3. Le candidat ne doit soumettre qu’une seule candidature. Phrase négative qui surprend. On dira plus naturellement : Le candidat doit soumettre une seule candidature.

Nous avons l’impression que ces textes ont été traduits de l’anglais, d’où la conclusion que la langue de travail chez vous, au Québec, est l’anglais. Raison de plus alors pour vous soucier au moins de la qualité de la traduction.

Ces suggestions sont faites dans un but constructif et non pour faire la leçon, est-il besoin de le mentionner. Nous espérons que vous les accepterez.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, nos salutations distinguées.

RAuclair

Robert AUCLAIR

RA/ac

1 commentaire

  1. C’est honteux! Les dirigeants de Aéroports de Montréal devraient s’excuser publiquement!

Les commentaires sont fermés pour cet article.