Une citoyenne québécoise outrée

Une citoyenne québécoise outrée

Assermentation des nouveaux ministres

Messieurs et Mesdames les nouveaux et nouvelles ministres du Québec,

Je tiens à vous faire part de ma première déception en tant que citoyenne du Québec alors que la cérémonie d’assermentation des nouveaux ministres n’est pas encore terminée.

Lors de cette cérémonie du 23 avril 2014, plusieurs d’entre vous se sont fait un malin plaisir à dire leur discours d’assermentation en français et en anglais, soulignant ainsi votre servitude au pays bilingue qu’est le Canada et enfreignant par la même occasion la Loi 101 que s’est donnée le Québec depuis pourtant plusieurs années.

Vous avez par ce geste foulé du pied la population québécoise qui, je vous le rappelle, n’a voté pour vous qu’à environ 33%. Vous avez foulé du pied l’identité profonde des 2/3 de la population que vous êtes censés représenter. Votre élection majoritaire étant en elle-même une insulte à la démocratie, par un jeu de chiffres défiant toute logique mathématique, vous en rajoutez de la façon la plus mesquine qui soit, démontrant ainsi à vos petits amis anglophones et allophones de toutes origines qu’ils peuvent continuer à faire fi du véritable peuple québécois et de ses lois.

En sera-t-il de même pour les débats en Chambre, je vous le demande? Et je le crains.

Il est pourtant de bon ton de rappeler à l’ordre ceux qui enfreignent les lois et j’espère que quelqu’un en Chambre se lèvera pour vous le signifier. Quelqu’un de plus influent que moi, simple citoyenne qui n’ai pas voté pour vous comme les 2/3 de mes semblables.

Si vous souhaitez qu’on vous appelle Messieurs les Ministres et non Messieurs les sinistres, commencez donc par respecter ceux que vous représentez. Et par vous souvenir qu’au Québec, c’est en FRANÇAIS que ça se passe.

Céline Béliveau
Citoyenne québécoise outrée

2 commentaires

  1. The PQ, your unilingual party, lost the election. The QLP, a bilingual party, won. What do you expect to happen? If you want the Assembly to be completely bilingual, get PQ MNAs to fill the seats.

  2. QThank god and the good graces of an imperfect democracy that free speech still exists in Quebec, only because it remains part of Canada.

    it has been my pleasure educating you.

    Steve Stunning.

Les commentaires sont fermés pour cet article.