Monsieur le Commissaire aux langues officielles

Lettre ouverte

Monsieur le Commissaire aux langues officielles

Monsieur le Commissaire aux langues officielles,

Si les anglophones ont de l’incertitude parce que le Parti Québécois est au pouvoir et que pour un certain nombre d’entre eux, vous pourriez leur souligner certains avantages de vivre au Québec, versus ce qui est offert hors Québec, alors que nous sommes considérés comme une province pauvre.

La Communauté anglophone aura son Centre Hospitalier Universitaire, alors que Québec aurait pu choisir d’en construire un seul.

S’il n’y a pas plus d’emplois au Québec, c’est parce que l’on ne voit pas de politiques et d’investissements fédéraux structurants au Québec. Il suffit de constater qu’au des anstous les 30 laboratoires fédéraux de la région de la CNN ont été installés à Ottawa, alors qu’entre Ottawa et Gatineau il y a des ponts de moins d’un kilomètre de longueur. Souvenez-vous de la levée de boucliers des chercheurs d’Ottawa, lorsque le PM, Brian Mulroney a voulu transférer le laboratoire en aérospatiale au Québec.

C’est bien évident que si le Québec devient souverain, ce qui est dans la nature des choses, pour tous les peuples, certains pourront dire, au lieu de les humilier, lorsque Trudeau s’est opposé au projet d’entente du Lac Meech, et que le Canada s’est réjoui de l’échec, les Québécois ont compris qu’ils n’avaient rien à attendre du Canada.

On le voit avec l’état des voies ferrées et la catastrophe de Lac-Mégantic. On le voit avec les déclarations de chicane que Trudeau fils a toujours à la bouche. En avril 2014, cela fera 6 ans que le Manège militaire a brûlé, et c’est évident que les murs vont se détériorer par les cycles de gels et dégels. Est-ce qu’à Ottawa, une Capitale comme Québec en est une, on aurait laissé un Édifice patrimonial se détériorer là où il y a le plus de touristes.

Est-ce que la Communauté anglophone a fait des efforts pour se rapprocher des Québécois, après le vol du dernier référendum ? À 2 reprises, des individus malades ont tenté de tuer des élus de l’Assemblée nationale, un militaire Québécois en poste à Ottawa et Henry Bain qui voulait tuer la première ministre Marois, et qui pour conserver son orgueil intact, refuse de payer son avocat.

Pour ce qui est de la laïcité, le Québec suit le chemin que la plupart des pays européens ont pris, on constate l’échec du multiculturalisme. Les politiciens d’Ottawa qui ont la responsabilité des relations internationales devraient discuter avec les Dirigeants Européens, à savoir : pourquoi abandonnez-vous le multiculturalisme ? Que ce soient: Angela Merkel, Nicolas Sarkosy, David Cameroun, le gouvernement des Pays-Bas, tous ont constaté l’échec du multiculturalisme qui entraîne de plus en plus de divisions entre l’Europe et une bonne partie de ses immigrants, lesquels refusent de jouer le jeu, d’essayer de comprendre les Européens. L’autre jour, à la télé, j’ai vu un reportage où il était question d’un crime d’honneur en Angleterre, où les assassins s’étaient enfuis en Irak, leur pays d’origine, parce qu’une jeune fille de la famille refusait de vivre avec un homme qu’elle s’était fait imposer et qui la battait.

Le Québec avec sa loi sur la laïcité, indique que lorsqu’une personne est au travail, elle ne peut porter de signes religieux ostentatoires, qu’en dehors de son travail pour l’État, cette personne est totalement libre de pratiquer sa religion. Il n’y a pas de passe-droit pour les francophones qui voudraient faire voir quelle religion ils pratiquent. Nous sommes clairement pour l’égalité hommes/femmes, contre le mariage forcé des jeunes filles, contre l’excision, bref, par sa charte, le Québec offrira plus de liberté aux femmes que dans bien des pays.

 

Vous connaissez certainement, monsieur Fraser, le sort réservé à NATHALIE MORIN, cette jeune Québécoise, retenue contre son gré en Arabie saoudite, un pays où la femme et le chameau a à peu près la même valeur, eh bien,je n’ai pas vu beaucoup d’efforts au Canada et au gouvernement pour faire sortir cette jeune femme de ce pays, avec ses 3 enfants, même si les Affaires étrangères sont de compétence fédérale. “ Saoudiennes ont apporté de la nourriture pour les enfants de NATHALIE, et un cellulaire pour qu’elle puisse communiquer avec sa mère,….mal leur en pris, elles ont été jetées en prison.

Et lorsqu’il y a des débats comme le péage sur le pont Champlain, nous ne voyons pas la communauté anglophone et allophone, se joindre à la Communauté francophone pour lutter contre cette injustice, parce que les 5 millions de détenteurs de permis de conduire du Québec paient toujours 10 cents le litre de taxes fédérales sur l’essence, alors que les seules responsabilités routières du fédéral, ce sont les ponts Jacques-Cartier et Champlain.

Si nos amis sont anxieux parce que le Québec se donne des lois différentes au ROC, ils devraient se questionner : est-ce mieux que dans les autres provinces, si on regarde ce qui est attribué aux francophones de ces provinces, et même aux Autochtones ? Je pense ici au fait que dans les Prairies « Manitoba, Saskatchewan, Alberta et T.N.O., les Autochtones constituent 8,4% de la population totale, mais qu’ils comptent pour 44,3 des détenus dans les prisons pour adultes, dans des provinces riches, mais dont l’histoire a commencé avec les Habits Rouges et les Métis de Louis Riel. Le Québec est loin d’être parfait, mais j’invite tout de même le ROC a regarder les efforts qui ont été faits pour que les Premières Nations aient voix au chapitre. Au Québec, il y a 1% de la population qui sont des Autochtones, et ils sont encore trop nombreux dans nos prisons, soit : 4,1%….

Monsieur le Commissaire aux langues officielles, même les meilleurs changements créés de l’incertitude, mais malheureusement, le PLC et le PLQ a toujours travaillé à garder le vote anglophone et allophone captif, comme s’ils étaient la propreté même. Qui a vidé le Fonds de l’Assurance-Emploi, alors qu’il n’a pas mis un seul dollar dans ce fonds N’est-ce pas le même homme qui a ouvert les vannes pour que les riches puissent déposer leurs profits dans les PARADIS FISCAUX et permettre de récupérer l’argent une fois l’impôt de 2,5% payé dans le PARADIS FISCAL ! Lorsque la classe moyenne se fait voler, comme en 2012, 155G$ qui sont passés par les PARADIS FISCAUX, ce sont à la fois, les francophones, les anglophones et les allophones honnêtes qui se font voler, cela devrait créer de l’incertitude pour un avenir très rapproché.

N’a-t-on pas appris qu’il faut diviser pour régner et que dans ce jeu, les libéraux sont excellents et les conservateurs ont bien appris……

 

André Mainguy

Longueuil, Québec

Étiquettes: