Le Soleil : Annonce uniquement en anglais dans un journal de langue française

Le Soleil du 26 décembre 2013 publie une annonce intitulée « Boxing Week Factory Sale ». En outre, le texte complet de l’annonce est rédigé uniquement en anglais alors que le message s’adresse à des clients résidant dans 18 municipalités quasiment francophones à 100%.

Si cette annonce paraissait dans The Gazette, ce serait normal, mais qu’elle paraisse dans un journal de langue française, Le Soleil, cela dépasse l’entendement. Il est difficile de deviner pourquoi les intéressés ont agi ainsi. C’est pourquoi nous demandons à l’Office québécois de la langue française d’intervenir pour assurer le respect du français et éviter la répétition d’un tel comportement effronté à l’avenir.

Le Soleil

Robert Auclair
Association pour le soutien et l’usage de la langue française (Asulf)

3 commentaires

  1. Le gouvernement ne se préoccupe pas de la langue française depuis nombre d’années, autant le gouvernement libéral que le gouvernement péquiste. Les lois existent, il suffit de les appliquer plus rigoureusement, autrement les compagnies (surtout) se moquent totalement de l’état québécois francophone. J’ai dû répliquer il y a deux mois parce que La Presse a présenté une chronique en français comportant deux grands paragraphes non traduits. Je suis parfaitement d’accord avec cet ajout. Merci.

    • Le gouvernement ne se soucie pas de la lanugage français? Le PLQ a presque doublé le nombre d’inspecteurs à l’OQLF et le PQ a augmenté le budget de l’agence de plus de 6% l’an dernier.

      Des francophones comme vous, ne pensent jamais que les gouvernements en font assez. Par curiosité, parce qu’un journal français a publié une annonce en anglais, cela vous a donné beaucoup de traumatisme? Avez-vous récupéré du choc? Avez-vous pensé pourquoi un journal francophone serait prêt à prendre une annonce en anglais? Vous voudrez peut-être plus de français, mais une entreprise veut de l’argent. C’est l’argent qui paie les salaires et les factures. Etre plus français, pas autant.

      • THE DUDE: Venant d’un anglophone, votre remarque tombe dans les limbes; le gouvernement est là pour faire des lois selon le voeu de la majorité des citoyens, et ensuite pour les faire appliquer. Pas besoin de doubler les inspecteurs, quand un citoyen souligne le viol d’une loi, il suffit que le service de la langue français envoie une lettre d’avertissement et en fasse le suivi, quitte en second lieu, à appliquer l’amende prévue. IMPÉRATIF FRANÇAIS fait un bon travail, nous le remercions et nous le félicitons, et parfois nous essayons de l’aider. Pour un anglophone, il est normal depuis 1867 d’essayer de nous faire perdre notre religion et notre langue, c’est d’ailleurs pour cette raison que le Canada a été créé; McDonald était contre parce qu’il trouvait que cela prendrait trop de temps. Quand un anglophone s’aperçoit que nous relevons la tête et prenons des dispositions pour défendre notre langue, bien sûr il essaie de diminuer notre action et de faire croire à la population que nous sommes dans l’erreur. La principale raison de la Charte des valeurs québécoises est d’inscrire nos droits et nos besoins afin qu’ils ne soient pas estompés par des immigrés missionnaires.
        Je ne suis pas traumatisé, mais je cherche à me défendre. Une entreprise située au Québec fera de l’argent en respectant le voeu de la majorité francophone, puisque beaucoup boycottent les annonces anglaises.

Les commentaires sont fermés pour cet article.