Incompétence et amateurisme à la CCI de Paris

Lettre ouverte

Incompétence et amateurisme à la CCI de Paris

Si l’on était malhonnête, l’on pourrait même parler de campagne anti-québécoise, tant cela y ressemble. D’autant plus absurde, que ce qui nuit au Québec nuit aussi à la France…

 

Le dernier numéro de la revue Accomex (n° 108-109), publiée par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP), est consacré au Canada. Si deux articles assez intéressants se rapportent au Québec, voici cependant ce que l’on y trouve dès l’éditorial :

« Pour éviter tout quiproquo, souvent, il est même préférable d’échanger en anglais avec les québécois pour être sûr de se comprendre ! » nous dit Fahima Sadaoui-Ramos, conseiller Amérique du Nord à la CCI Paris Ile-de-France… »

Cette phrase (voir les liens ci-dessous) a été rédigée par Mme Fahima Sadaoui-Ramos, travaillant au sein de la CCIP et ayant des relations très étroites, par ailleurs, avec la chambre de commerce franco-américaine. Elle semble donc avoir une bien meilleure connaissance de l’Amérique du Nord anglophone que de sa partie francophone…

Rappelons que ces propos interviennent seulement quelques semaines après un reportage de TF1 rempli de clichés et de poncifs sur la Belle Province, et qui avait été abondamment commenté par la presse québécoise. On y disait, par exemple, que la neige dure 8 mois dans l’année, qu’il n’y a que deux saisons au Québec (l’hiver et juillet), et l’on y montra des images du fleuve et des chutes de Montmorency gelés, mais aucune du Québec moderne, technologique et dynamique.

Qui sait d’ailleurs, en France, que le Québec est un pôle mondial de l’aéronautique, des jeux vidéo…et qu’une partie des trains que nous utilisons au quotidien sont québécois ? personne, ou presque.

Inutile de rappeler que ce genre de documentaires et articles nuisent terriblement aux intérêts du Québec et des Québécois :

– Le fait de ne parler que du froid, et de surcroît de manière exagérée, dissuade de nombreux Français à y émigrer, ceux-ci ne sachant souvent pas que vous avez aussi un vrai été ! (et encore plus chaud qu’à Paris). Bien plus de Français iraient chez vous sans cette propagande négative (pourtant véhiculée par un certain nombre de Québécois eux-mêmes). Rappelons que seul 1 Français sur 12 000 vient s’installer chaque année au Québec à titre permanent !

– Le fait de ne jamais montrer des images du Québec moderne, industriel et technologique (au lieu de montrer des images de petites ruelles du Vieux Québec et de fleuve gelé) fait perdre au Québec de nombreux investisseurs français, PME et petits entrepreneurs. Les statistiques démontrent ainsi que les États-Unis demeurent la destination privilégiée par ces derniers, et ce, en réalité, pour la simple raison qu’ils ignorent que l’on peut aussi faire des affaires et prospérer à Montréal, où le climat en la matière est très favorable (et qui permet en outre d’atteindre une bonne partie du marché américain)

– Le fait de faire croire que les Québécois parlent un mauvais français, et qu’il vaut mieux parfois échanger avec eux en anglais, est également de nature à dissuader certains Français à s’expatrier (notamment des petits entrepreneurs, qui ne maitrisent pas l’anglais).

Si l’on était malhonnête, l’on pourrait même parler de campagne anti-québécoise, tant cela y ressemble. D’autant plus absurde, que ce qui nuit au Québec nuit aussi à la France…

 

Pour réagir :

– Contact Mr Pierre-Antoine GAILLY, président de la CCI et, de surcroit, membre de l’Assemblée de Français de l’étrange : p.gailly@assemblee-afe.frl (courriel de son poste à l’assemblée).

 

Mouvement Impératif français :

Tenez bon dans votre combat pour défendre la langue française, si malmenée et méprisée en France (contrairement aux autres pays francophones). Ne soyez pas découragés par tous ces colonisés et vichystes qui dominent actuellement toutes les sphères économiques, culturelles et politiques du pays.

 

I.Z.