Denis Gratton contre le français et en faveur de l’unilinguisme anglais! Je ne comprends plus rien.

Lettre ouverte

Denis Gratton contre le français  et en faveur de l’unilinguisme anglais! Je ne comprends plus rien.

Cher M. Denis Gratton,
dgratton@ledroit.com

 

Je ne comprends plus rien.

 

Si des propriétaires d’un mini restaurant chinois ou vietnamien s’installe à Aylmer ou à Gatineau, ou peut-être même dans votre patelin, Vanier, vous êtes prêt à monter aux barricades montfortiennes pour un bambou plutôt qu’un bamboo.

 

Mais si on s’en va à Montréal, tant pis pour le français, que Montreal se débrouille tout seul avec ses troubles, et montons plutôt aux barricades pour défendre et protéger une puissante ligue multinationale – bien implantée depuis plus de cent ans au Québec – pour l’empêcher d’embaucher 4 ou 5 arbitres bilingues (…et en passant, M. Gratton, je vous garantis que ces arbitres bilingues ne seront pas incompétents!).

 

C’est le monde à l’envers! Vous ne voulez même pas m’aider à dire que ce serait tout simplement juste que la LNH cesse d’ignorer ses partisans francophones et offre un spectacle en français à Montréal (et un jour bientôt à Québec). Des décisions en anglais ou bien remettre la Coupe après un discours en anglais, ça envoie le signal que le français n’est qu’une langue de ligue mineure, indigne du vrai hockey.

 

Il faut du français à Montréal.  C’est du « bon sens » commercial, du bon service à la clientèle, et surtout du respect. La ligue a les moyens d’embaucher des arbitres compétents capables de faire ce que je propose.

 

Le hockey  n’est pas une cause Montfort; je suis d’accord. Mais c’est un centre émotif et culturel important dans notre société. Je ne cherche pas les manifestations ni les rues bloquées : je veux seulement qu’on puisse parler du problème.

 

Trouveriez-vous ça normal si c’était des arbitres parlant japonais en plein Séoul, Corée? Ou de l’allemand en Suède?

 

Patrick Marleau
Ottawa

 

Cette lettre ouverte est une réponse à l’article suivant de M. Denis Gratton :

http://www.lapresse.ca/le-droit/chroniqueurs/denis-gratton/201401/31/01-4734363-je-passe-mon-tour.php