PONCE-PILATE À L’OQLF

Ponce-Pilate à l’Office québécois de la langue française.

L’Office refuse d’intervenir et de sanctionner la SAQ qui utilise les terminaux bilingues de la Banque TD dans ses succursales.

Pourtant, la société d’État doit communiquer en français avec sa clientèle et non pas promouvoir l’anglais.

Le gouvernement du Parti québécois réalise-t-il que l’Office se lave les mains de sa mission de faire respecter l’esprit et le contenu de  la loi 101.

Maxime Courval

Ponce-Pilate à l'OQLF