Lucien Bouchard et l’intimidation!

Lettre ouverte - Direction le cabinet d'aisance...

Lucien BouchardIntimidateur en chef de l’Assemblée nationale du Québec le 14 décembre 2000, Lucien Bouchard plastronne dans les médias télévisuels sous l’œil complaisant de présentatrices énamourées de l’entendre à la télévision canadienne. Il est tout contre l’intimidation. Que ne s’est-il imposé lui-même la même retenue, lorsqu’il a utilisé sa fonction de premier ministre pour traîner un citoyen dans la boue parlementaire et le priver de tout moyen de défense et de réplique à l’encontre d’une sale motion de haine dont on ne retrouve aucun précédent en des siècles de démocratie parlementaire?

 

Je suis ce citoyen. Le soleil ne s’est pas couché une seule journée depuis 13 ans sans que le souvenir me revienne de cette infamie orchestrée par Lucien Bouchard et Jean Charest, tous deux anciens membres du parti conservateur canadien.

 

On comprendra que lorsque j’entends l’ancien premier ministre fustiger l’intimidation à l’égard de notre jeunesse , l’envie me prend de me diriger vers le cabinet d’aisance !

 

Yves Michaud

Ancien député de l’Assemblée nationale du Québec.