Les libéraux inclusifs, voyons voir !!!!

Monsieur Trudeau,

 

Réunis à Drummondville, les libéraux fédéraux du Québec, ont tenu leur première assemblée au Québec, avec leur jeune chef, monsieur Justin Trudeau.

 

Lorsque vous avez pris la parole pour dénoncer la Charte des valeurs déposée à l’Assemblée nationale du Québec, vous étiez tout fiers de dire et je cite, « je suis le premier chef de parti fédéral à avoir dénoncé la Charte », comme s’il y avait compétition pour mettre le Québec à sa place, chez les fédéralistes. Vous avez soudain découvert que les libéraux de Pierre Trudeau, n’étaient plus seuls à le faire, si je comprends bien, le, je suis le premier ou j’ai été le premier! Comme vous êtes quelqu’un d’inclusif, si j’ai bien compris, voici un test d’inclusion pour tout politicien qui utilise ces mots.

 

Voici un petit test d’inclusion, pour les partis politiques qui ont occupé le pouvoir à Ottawa, et pour ceux qui cherche aussi à l’occuper.

 

Si les libéraux se disent inclusifs, comment se fait-il qu’au courant de l’histoire de votre parti, le PLC, même sous les nombreuses années de Direction du Canada par votre père, Pierre Elliot Trudeau, il ne s’est construit aucun Laboratoire de recherche Intra-Muros sur les rives de l’Outaouais, côté du Québec, c.a.d., dans la Ville de Hull, aujourd’hui Gatineau ?

 

Au cours des décennies, 30 Laboratoires fédéraux de recherche scientifique Intra-Muros ont été construits en Ontario, cette RECHERCHE SCIENTIFIQUE qui est un facteur de création de la RICHESSE.

 

Je me contenterai de vous signaler ce seul dossier, afin de vous simplifier les choses pour que vous expliquez aux Québécois et Québécoises, pourquoi dans les dossiers à caractère structurant de la R & D, le Québec « GATINEAU » a toujours été écartée au profit de l’Ontario « OTTAWA » ? Il n’y a pas de meilleur exemple pour tester la capacité des partis fédéraux à mesurer comment ils pratiquent l’inclusion, et comment les libéraux fédéraux l’ont pratiquée, à travers le temps, parce que les 30 Laboratoires n’ont pas été construits la même année !

 

Et comme on dit chez nous, le passé est garant de l’avenir……………..

 

Bonne chance jeune homme, j’attendrai vos explications et elles devraient être publiques, parce qu’ils sont nombreux les Québécois de toutes souches qui essaient de comprendre l’attitude des pratiques politiques des fédéraux à l’endroit du Québec.

 

André Mainguy, 71 ans

Longueuil, Québec

Étiquettes: