Il ne resterait aucun hôpital francophone…

Lettre ouverte - Excédentaire, l’Hôtel-Dieu? Non! Advenant sa fermeture, il ne resterait aucun hôpital francophone à l’ouest du boulevard Saint-Laurent? Un scandale!

Qualifier d’excédentaire le seul hôpital francophone à l’ouest du boulevard Saint-Laurent constitue une insulte à l’intelligence, la négation d’un droit de la majorité francophone et une injustice.

Extrait du Devoir – La fermeture de l’Hôtel-Dieu de Montréal est décidée. Une autre fois ! En effet, le gouvernement du Québec a annoncé le 12 novembre dernier la création d’un groupe d’experts chargé de se prononcer sur l’avenir des bâtiments excédentaires du CHUM et du CUSM. Le communiqué identifie les immeubles suivants : l’Hôtel-Dieu, une partie de l’hôpital Notre-Dame, l’hôpital Royal Victoria, l’Institut thoracique de Montréal, l’Hôpital de Montréal pour enfants. Curieusement, aucune mention n’est faite du bâtiment de l’Institut neurologique de Montréal, dont le personnel médical déménagera au CUSM.

Il est inexact de qualifier l’Hôtel-Dieu de « bâtiment excédentaire » car, avec le nouveau CHUM, il y aura à Montréal un déficit de plus de 127 lits de courte durée et de 60 lits de longue durée. De plus, le nouveau CHUM offrira 41 places de moins en urgence, ce qui signifie qu’en fermant l’Hôtel-Dieu, on ne fera qu’aggraver la situation déjà dramatique des urgences, que rallonger encore les nombreuses listes d’attente pour toutes sortes de chirurgies. En somme, on planifie une nouvelle crise.

La suite : http://www.ledevoir.com/societe/sante/393460/excedentaire-l-hotel-dieu-non

Étiquettes: