FRANÇAIS AU FÉDÉRAL

Vous connaissez certainement le bottin de Gouvernement fédéral, nommé GEDS-SAGE.

Dans ce répertoire en ligne, le public peut trouver les coordonnées utiles tels les noms des ministères, les directions générales, divisions, unités, les noms des fonctionnaires, leurs titres, numéros de téléphone, adresses, et ce, évidemment dans les deux langues officielles.

Vous avez sans aucun doute remarqué que la qualité du français varie beaucoup d’un ministère à l’autre.

Dernièrement une connaissance a attiré mon attention sur la qualité douteuse du français au sein de Citoyenneté et Immigration Canada. 

Par exemple dans le répertoire GEDS-SAGE, en anglais,  une division est appelée:

Cabinet, Parliamentary and Regulatory Affairs

http://sage-geds.gc.ca/cgi-bin/direct500/eng/REou%3dSP02-PS02%2cou%3dSP-PS%2cou%3dACB-ACB%2cou%3dDMO-DMO%2cou%3dNHQ-AC%2cou%3dCIC-CIC%2co%3dGC%2cc%3dCA

tandis qu’en français cette même division a été baptisée:

Affaires règlementaires, parlementaires et du Cabinet

http://sage-geds.gc.ca/cgi-bin/direct500/fra/RFou%3dSP02-PS02%2cou%3dSP-PS%2cou%3dACB-ACB%2cou%3dDMO-DMO%2cou%3dNHQ-AC%2cou%3dCIC-CIC%2co%3dGC%2cc%3dCA

Donc, en anglais on avance et en français on recule, selon les fédéraux!

Personne dans notre entourage ne comprend la règle de grammaire,de stylistique ou d’usage qui justifierait cette inversion en français.

Partagez-vous aussi notre opinion, que la version française est carrément erronée?

L’énumération dans la version française ne devrait-elle pas se faire dans le même ordre que dans la version française?

Dans GEDS-SAGE, d’autres noms de directions générales, divisions, unités et titres en français sont erronés et comprennent même des fautes d’orthographe.  Pour les noms des ministères il existe un version approuvée officielle française, qui est publiée par le Conseil du Trésor.  Mais pour les autres éléments est-ce que ce sont les employés eux-mêmes, unilingues anglais ou incompétents en français, qui inventent la version française?

Cet bottin électronique mis à la disposition du public est extrêmement utile et un outil de recherche précieux.  Il est dommage que dans certains ministères la qualité du français ne soit pas au rendez-vous.

Merci de votre opinion, et continuez votre excellent travail!

Marie Bourgeois
Gatineau