Anglicisation gatinoise

Lettre ouverte

L’Association régionale des West Quebecers multiplie temps et efforts  pour une anglicisation pure et dure de Gatineau et de tout le Québec par le fait même, commentiez-vous dans un récent communiqué.  Qui plus est – ajoutiez-vous –  certains anglophones de l’autre côté de la rivière nicheraient à Aylmer au Québec .… sans y payer d’impôts? Si tel est bien le cas, faut un certain sans-gêne ou encore avoir du culot… avouez!

 

S’installer à Aylmer pour mieux en découdre sur le dos des payeurs de taxes de Gatineau, du Québec,  jusque dans leur intimité..  Exit le français! Pour combien de temps encore le bon gouvernement di Québec acceptera-t-il sans déplorer la situation?  « Mystère  et boule de gomme! »

 

Pendant ce temps, je me suis laissée dire qu’on nous préparerait des élections pour novembre prochain au Québec.  Nous faudra deux fois se lever et clamer notre identité : comme gatinois, gatinoises francophones, et habitant un Québec « à-peu-près-francophone ».

 

Faudra alors que tous ceux, celles, qui croient encore en un Québec juste et francophone se lèvent et aillent voter.  Notre avenir en dépend, celui de nos petits enfants encore plus!

Et comme chaque action, chaque bon geste passe par soi-même, serait-ce trop exiger du prochain maire élu à Gatineau qu’il se lève à son tour et signifie à tous les bons ‘West Quebecers’ que la langue française sera respectée dans toutes  les institutions publiques ou gouvernementales du Québec, cela soit dit sans ostentation aucune…

 

Lucie Dumouchel

Gatineau (Québec)

Étiquettes: