RADIO DE LIGNES OUVERTES

Les Québécois sont des amateurs de lignes ouvertes. Ayons notre station de radio presqu’exclusivement réservée aux lignes ouvertes. Peut-être quelques chansons de circonstances et des invités pour alimenter les opinions, mais une très grande place aux appels téléphoniques. Des professeurs du Québec, comme ceux d’histoire, pourraient animer des émissions ciblées sur des intérêts de notre peuple ouvert sur le monde.

Nous avons la station des conditions routières, pourquoi pas celle de l’opinion publique?

Alain BARON