MALGRÉ TOUT, C’EST MON PAYS…

Malgré tout c’est mon pays, malgré tout  © 2008 Alain Messier – tous droits réservés

Refrain :

Malgré tout c’est mon pays,
Malgré tout.
Malgré tout c’est mon pays,
Malgré tout.

On vit ensemble, on ne se comprend pas.
Deux solitudes qui ne s’entendent pas.
Comment, comment apprendre, à vivre ensemble ?
La langue de Molière, elle nous différencie.
Le sang chaud français, lui aussi.
Comment trouver le goût de vivre ensemble ?

Refrain :

Nous sommes tous, je vous l’dis, des bâtisseurs.
Venus d’ailleurs pour un monde meilleur.
Comment, comment apprendre, à vivre ensemble ?
Subir le froid de ce grand pays.
Semer le vent, peupler l’pays.
Comment trouver le goût de vivre ensemble ?

 

 

Avec grande fierté et dignité.
Prendre ma place à tes côtés.
Comment, comment apprendre, à vivre ensemble ?
Mais cette langue de Molière, elle nous différencie.
Ce sang chaud français, lui aussi.
Comment trouver le goût de vivre ensemble ?

Refrain :

Nos ancêtres, ils sont là depuis quatre cents ans.
Notre histoire, nos rengaines, vibrent dans l’vent.
Comment, comment apprendre, à vivre ensemble ?
Nos racines endurent, traversent le temps.
Notre talent est une rose qui fleurit également !
Comment trouver le goût de vivre ensemble ?

J’exprime aujourd’hui ce que je ressens.
N’inquiétez-vous pas, je reste un amant.
Mais comment, comment apprendre, à vivre ensemble ?
L’amour que j’ai pour ce pays exquis
Reste toujours, mais je suis qui je suis.
Comment trouver le goût de vivre ensemble ?