LA REINE : RIONS UN PEU!

On nous apprend que lors des célébrations de la fête du Canada le 1e juillet prochain, on jouera le God save the Queen et cela même avant le Ô Canada   et par surcroît ,  en l’ absence de la Reine Elizabeth 11…  Y a-t-il là de quoi s’ alarmer? Bien sûr que oui, absolument! Mais à bien y penser, pourquoi soudainement s’en ferait-on alors que l’ année durant, on ne  s’ offusque même pas du fait que la couronne britannique pullule dans l’environnement canadien et à Ottawa davantage. La GRC  l‘affiche fièrement…  On se promène quotidiennement sur la rue Queen, on roule sur le Queensway, on encourage la banque Royale en allant chercher nos 20 $ au guichet automatique avec, en vedette côté face… la bien-aimée. Pourtant, pour son 60e anniversaire comme Reine, on devrait la promouvoir au billet de 100 $ et faire de la place pour un Canadien sur le billet de 20 $, non!?  Aussi, l’Ontario paraît comme la plus britannique des provinces : Queen’ s  Park, l’université Queen’s, le drapeau ontarien avec son Red Ensign bien visible, etc. D’un autre côté, et cela peut en consoler certains, si la Reine avait été présente en ce 1er juillet 2012, elle, consciente qu’elle est, se serait adressée à nous les Francos dans notre langue alors que la majorité des Canadians présents pendant cette journée ne peuvent même pas dire Pepsi en français. Drôle de pays.

Bonne fête Canada!

Irénée Côté
Gatineau QC