HYDRO-QUÉBEC ET RAYMOND BACHAND

Les tarifs d’Hydro-Québec vont exploser pour le client domestique

En 2014, la clientèle domestique d’Hydro-Québec verra sa facture d’électricité augmenter considérablement, suite à l’annonce faite par le ministre des Finances, monsieur Raymond Bachand, qui à son habitude, en fait l’annonce 2 ans à l’avance, lorsque ça touche la tarification. Ainsi, la clientèle domestique devra supporter une augmentation nette de 1,6 milliards par année, soit 200$ par personne..

Pourquoi Hydro-Québec est-elle obligée de procéder au dégel du bloc patrimonial qui accordait des avantages aux propriétaires d’Hydro-Québec, soit la population du Québec ? Selon moi, c’est pour combler le manque à gagner de l’entreprise, à chaque fois que le gouvernement accorde le tarif L, pour les entreprises énergivores, soit le tarif de 4,5 cents le kWh.

Si le prix du kWh des vieilles centrales ne coûte que quelques sous, ce n’est plus le cas pour la nouvelle production. A chaque fois qu’Hydro-Québec doit produire ou acheter du secteur privé, un nouveau kWh, pour remplacer celui qu’elle vienne de vendre aux alumineries, entre autre, elle doit payer 10 cents le kWh à la sortie des turbines. Il faut donc ajouter entre 2 et 4 cents le kWh, selon la distance de transport entre la centrale de production et le lieu de consommation.

Chaque Québécois, et chaque Québécoise se doivent questionner leurs député(e)s et les candidats de tous les partis lors de la prochaine élection, sur la nécessité d’accorder au Vérificateur général du Québec, un mandat élargi, afin que ce dernier puisse valider les pratiques administratives d’Hydro-Québec, et proposer les changements qui s’imposent, si nous ne voulons pas courir vers la dépossession tranquille de notre patrimoine.,

André Mainguy
Retraité du Groupe Équipements d’Hydro-Québec
Longueuil, Québec