France : ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES

Aucun candidat, de quelque bord que ce soit, n’a traité le problème de la langue tueuse de langues — l’anglais —, de l’impérialisme linguistique, un sujet autrement plus lourd de conséquences que le halal. Des langues sont en agonie prolongée du fait que l’anglais accapare toujours plus de temps (qui est de l’argent) et de moyens humains.

L’anglais devient la religion linguistique officielle inculquée aux enfants dès 3 ans par le fait d’un ancien élève d’école jésuite né dans le Maryland. Tout est fait pour aligner la France sur la politique aventurière des EUA, pour formater les cerveaux afin de les amener à voir le monde, à penser, agir et consommer « à l’américaine », à suivre un mode de vie désastreux pour la planète.

Le 9 mars 2007, le candidat Sarkozy avait dit : « Surtout je me battrai pour que soit généralisé partout en Europe l’enseignement de deux langues étrangères parce que c’est la seule façon efficace pour que l’hégémonie de l’anglais soit battue en brèche. » Dès le 11 septembre 2007, les Français purent entendre Xavier Darcos dire : « Moi j’ai reçu mission du Président de la République de faire de la France une nation bilingue ».

L’abattage des langues fonctionne à plein régime. Jamais un président de la république n’a eu autant de prix de la Carpette anglaise parmi ses grands prêtres. Le dernier en date a été attribué à Jean-François Copé.

N’y a-t-il pas un seul candidat qui se démarquera pour dénoncer cette trahison et ce scandale ?

Henri Masson

France