DU MONOLINGUISME AU MONO… DINGUE

Du monolinguisme au monde mono…dingue

Lettre parue dans Le Monde du 10 octobre 2012

«H is for Hope » pour François Hollande « Team Fillon » pour François Fillon voilà le galimatias que les Français ont pu voir fleurir lors de l’élection présidentielle et ces jours derniers à l’occasion de la campagne interne à l’UMP. Nos excellences politiques ne s’en offusquent guère et sont ainsi réunies dans l’abandon de la langue française et dans l’allégeance à la modernité d’apparence que constitue le tout-à-l’Anglais. La francophonie, atout majeur de la France et des pays ayant le français en partage, ne semble pas au-delà des bonnes paroles, les intéresser ; est-ce par crainte de froisser les tenants de la mondialisation financière qui se vend en anglais ? La diversité linguistique, la variété des cultures et donc des visions du monde sont perçues dans notre monde au monolinguisme imposé comme une entrave à la « libre concurrence ». Un marché globalisé, une langue imposée, des populations juxtaposées ; voilà un beau programme d’avenir pour un monde mono… dingue.

Marc Favre d’Echallens, Le Vésinet (Yvelines)