DES EXAMENS COMMUNS

Des examens communs de français pour tous au QUébec à la fin du CEGEP dont la réussite conditionnera l’accès à l’université.

Il n’y a là aucun chauvinisme: dans le ROC, les ministères de l’éducation exigent que tous passent les mêmes examens d’anglais avant de pouvoir accéder à l’université. C’est normal, tous les pays le font pour leur langue officielle.

Exigeons-le nous aussi ! La très grande majorité des Québécois appuieraient cette mesure puisqu’elle repose sur le bon sens même.

Répandons celle idée par nos réseaux sociaux pour contrer le monopole délétère des médias.

Nicole Perron