AFFICHAGE EN ANGLAIS

Monsieur Proulx,
proulx_commentaire@journalmtl.com

Quand j’ai la chance de vous écouter, ou de vous lire, je le fais bien volontiers car j’apprécie votre fougue à vouloir protéger la francophonie montréalaise et québécoise. Maintenant on critique beaucoup l’affichage en anglais des commerçants à Montréal  et  avec raison ! Notons que la ville elle-même donne le ton avec ses Places Victoria, Phillips, etc. pour en nommer quelques- unes  et que dire du Reine Élizabeth downtown Montreal !? Bien sûr qu’ ìl y a plein d’ endroits comme ça, mais voilà, le ton est donné aux nouveaux arrivants et aux déjà établis. On peut y aller impunément et s’ afficher en anglais. On doit respecter la tradition des colonisés-colonisateurs ? Pourtant, on a changé assez aisément le nom du boul. Dorchester à celui de René-Lévesque !

Le comble … ici à Gatineau, on a notre Sleep Country , imaginez,  alors qu’ ailleurs au Québec, c’est Dormez-vous que l’on affiche fièrement. En fait, n’est-ce pas que ce sont nos maires qui dorment au gaz à ce niveau, qui font que la langue français passe au 2e ou 3e rang laissant ainsi l’anglomanie aller son petit bonhomme de chemin. Triste au bout !

Bonne journée monsieur !

Irénée ( M.)  Côté
Gatineau QC