SECOND CUP / ÉQUITASSE

Commentaire d’une cliente sur Second Cup / Équitasse

Bonjour,

D’abord, je vous invite, équipe de Second Cup / Équitasse, à lire les commentaires apparaissant sur la page numérique suivante : http://www.tablepourdeux.com/showEntries&ID=526 (en particulier, les opinions des clients nommés : Mathilde, Marcelin Gélinas et Frédéric).

Car…

pour ma part, je partage entièrement l’ensemble de leur point de vue.

J’ajouterais également ce qui suit :

1) Un gérant d’établissement (!) qui « se passe le doigt » dans une tasse ou un gobelet quelconque avant de l’utiliser (histoire de constater si… le contenant est propre !!! ??? !!!), c’est franchement répugnant. C’est niveau zéro de l’hygiène et du respect du client. Et digne du XIXe siècle.

2) Pas de musique ou de chansons françaises (jamais !), c’est totalement inexcusable. Pour Second Cup / Équitasse, Québec et United States of America, it’s exactly the same ?!? Qui plus est, agresser les gens avec une antenne radio (avec son cortège de publicité et de bavardage), c’est définitivement insupportable. Or pareille ambiance s’est répétée à quelques reprises lors de mes visites.

3) Votre bilinguisme de plus en plus marqué dans l’affichage constitue également un élément lourdement rébarbatif. Au Québec, vous faites dans les deux (2) langues. Or dans vos établissements en Canada, le français est rigoureusement absent ! En clair : dans ce pays bilingue nommé Canada, vous éradiquez le français; simultanément, vous imposez l’anglais au sein d’un État officiellement unilingue français…!
Second Cup / Équitasse, sachez que cette politique méprisante (et hautement méprisable) du deux poids/deux mesures se retournera contre vous. Tôt ou tard. C’est irréversible. J’ai déjà totalement abandonné votre concurrent Van Houtte pour ce motif.

Et puis votre Lavazza… robusta, enfin, c’est vraiment – mais vraiment – de la rigolade indigne d’une entreprise crédible et honnête. Lavazza se produirait-elle en publicité sur toutes les affiches possibles, ça n’en fera jamais un café de qualité pour autant. Je ne comprends pas que Second Cup / Équitasse ne puisse pas, pourtant elle-même « maison spécialisée de café », comprendre cela…

Décidément, c’est à croire que vous prenez vos client(e)s (les Québécois-es en particulier) pour de parfaits imbéciles. Et ce, sur tous les plans : respect, hygiène, qualité. Non mais, sincèrement, soit dit entre nous, messieurs/dames de Second Cup / Équitasse : pensez-vous vraiment que vous parviendrez à tromper les gens encore longtemps en agissant de la sorte…?

Bien à vous,

Marianne Chenonceau,
Montréal, Québec