RADIO-CANADA

Il est évident que la prochaine bataille d’Ottawa sera la très nationaliste et même souvent séparatiste Radio Canada.

Faut-il s’attendre que le Canada continue à subventionner encore longtemps la société d’État qui fait maintenant cavalier seul quand il s’agit de nationalisme québécois ?

En effet, l’establishment anglophone a réussi à fermer ou à contrôler CKAC, CJMS, CKVL, le clan Québécor n’est pas plus nationaliste qu’il le faut, Gesca, on en parle même pas, et Télé-Québec avec la grande tarte dans son tempo, n’est pas très impressionnant non plus.

Alors, pour que tous les médias québécois soient complètement soumis à la doctrine canadienne et anti-québécoise,  il ne reste que Radio Canada à « débarquer ».

Ça ne sera pas long…

Jacques Lafond