LA SYNTAXE DE SERVICE CANADA

À : martin.gagne@OCOL-CLO.GC.CA
Objet : Fw: Plainte 0793-2010-SC1-R

Bonjour!

Ca fait deux mois que je me suis plaint et ça fait des ANNÉES que dure cette situation.

J’aimerais savoir ce que fait Service Canada pour régler le problème. On ne dirait pas que c’est une priorité pour SC….

Merci

Louis Labrecque

 


 

Objet : Re: Plainte 0793-2010-SC1-R

Bonjour!

Voyons un peu ce que dit le début de l’objet de la Loi :

 »La présente loi a pour objet :

a) d’assurer le respect du français et de l’anglais à titre de langues officielles du Canada, leur égalité de statut (…) »

Les deux langues ne peuvent pas être égales si le français suit la syntaxe anglaise et non sa propre syntaxe.

Puis-je aussi de permettre de citer votre propre organisme qui, dans l’un de ses rapports, aurait affirmé (si je me souviens bien) que  »le gouvernement du Canada se doit de faire la promotion du français en Ontario’. Or, comment peut-on faire la promotion du français en Ontario (et, à plus forte raison, partout au Canada) si l’on sape insidieusement les fondements mêmes de la langue française?

Merci de votre compréhension

Louis Labrecque

 


 

Objet : Plainte 0793-2010-SC1-R

Bonjour M. Labrecque,

Réf : Plainte 0793-2010-SC1-R

1. Ce courriel est pour faire suite à votre plainte concernant Service Canada. Vous nous avez informés que le site web de Service Canada comprend une syntaxe qui viole les règles les plus élémentaires de la langue française. Vous nous avez fait mention que la façon d’écrire Dolbeau Centre Service Canada ou bien Alma Centre Service Canada ne suit pas un ordre logique de syntaxe française. Pour enquêter dans le cadre d’une plainte au commissariat aux langues officielles, nous devons avoir un article de la Loi sur les langues officielles auquel l’allégation lui fait référence. Nous pourrions enquêter dans le cas où il y aurait un problème de compréhension. Malheureusement, dans ce cas-ci, la compréhension de la langue n’est pas en litige. Le problème est plutôt une règle de syntaxe qui n’a pas été suivie.

2. Le commissariat est quand même intervenu. Ainsi, j’ai communiqué avec Service Canada pour leur faire part de nos préoccupations. Service Canada m’a assuré que des changements seront faits, sous peu, afin de refléter une langue qui suit un ordre de syntaxe articulé.

3. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

Martin

Bonne journée !

Martin Gagné
Senior Analyst / Analyste principal
Cultural and Social Portfolio / Portefeuille culturel et social
Office of the Commissioner of Official Languages /
Commissariat aux langues officielles
martin.gagne@ocol-clo.gc.ca