JE ME SENS SEULE…

Je me sens seule. Seule à dénoncer, seule à tenir le fort. À bout d’arguments.

Comment convaincre la génération des 20-35 ans de l’importance de ne pas avoir des titres de livres en anglais (par ex. : Toi et moi, it’s complicated), de dire aux éditeurs que c’est important de ne pas encourager de tels choix?

À qui dire que les pochettes de DVD sont à refaire au complet?

Comment rendre les Québécois fiers d’employer le français partout, en tout temps, ce qui ne nous empêche absolument pas d’être bilingues ou même multilingues?

Vous pouvez également fournir l’adresse de mon blogue où je parle quelques fois de l’importance du français, comme ce jour de mars : http://falstrault-lamarche.blogspot.com/2010/03/meme-quand-je-naurai-plus-de-mots-ils.html

Claude Lamarche
falstrault_lamarche@hotmail.com