AMHERST VS WHITTON

Alors qu’à Ottawa le maire Jim Watson a décidé de faire marche arrière sur sa propre suggestion de donner le nom de Charlotte Whitton au nouveau centre des archives et de distribution du matériel de la Bibliothèque publique d’Ottawa, nous trouvons à Gatineau des édiles municipaux qui se barricadent derrière une Bureau-cratie ou qui nous prennent pour des poissons avec leurs sondages bidons de Martin-pécheur, afin de museler les citoyens outrés de leur veulerie.  Ne pas vouloir honorer un criminel de guerre comme Amherst, c’est faire du « révisionnisme historique » (N’est-ce pas, monsieur Prévost?).  Mais il est de bon aloi de réviser une décision mal fondée à propos d’une maire francophobe et antisémite.  Élémentaire, mon cher Watson!

Gaëtan Lavoie
Gatineau