SABLES DE L’ALBERTA VS LE QUÉBEC

Voyez-vous comment ça marche les affaires, chers québécois vertueux et naïfs? Voyez-vous comment on peut prendre le projet le plus polluant de la planète et de le  »spiner » pour que ça marche? Quand ils vont avoir fini, les sables huileux de l’Alberta vont être, dans la tête des gens, l’équivalent des plages de sable de la Martinique.

Même chose pour les jeux Olympiques de Vancouver. Un mort sur une glissade avec un défaut de conception évident. Un budget de 2 milliards $ qui a passé à 6 milliards $. Pas grave. C’est beau les Jeux. Il va avoir des retombées économiques… On se plaint du manque de français. OK. Garou nous chante une chanson en français. No problem. Mais les Jeux seront un succès coûte que coûte; avec tous ces visages canadiens souriants avec leurs grosses dents blanches et des drapeaux bien rouges et bien canadien partout, partout.

Ici au Québec, l’hydroélectricité c’est sale, c’est immoral, ce n’est pas correct. Vendre l’hydroélectrique aux Américains. Quelle merde! Méchants capitalistes va… Faut sauver les poissons et les maringouins… Le fait que l’hydroélectricité du Québec soit actuellement le gros contributeur de réduction de gaz à effet de serre de la planète n’est pas tellement intéressant. On ne parle pas de ça. Save the mosquito.

Les olympiques de 1976 à Montréal. Quel fiasco! Un déficit, un stade qu’on appelle un bol de toilette. Le fait que le stade olympique a été pendant 30 ans le stade le plus occupé en Amérique, le fait que ce stade est un monument d’architecture en plus d’avoir la plus haute tour incliné au monde, n’est pas tellement intéressant. On ne parle pas de ça. Non, non. Ça, ce n’est pas intéressant. Le fait que les jeux de Montréal ont été sur le plan sportif les jeux les plus enlevants et spectaculaires depuis les 50 dernières années, ça, on ne parle pas de ça. Ce n’est pas intéressant…

Guy Laliberté et Céline Dion sont des vedettes mondiales absolument incroyables. Au Québec, Guy est un maudit riche pas mal flyé et Céline est un peu quétaine…

On avait à Montréal, CKVL, CJMS, CKAK am., qui disaient des vraies affaires. Ces stations ont été achetées, banalisés, et fermées par l’Ontario. CJAD 800 am., news and stimulating talk, marche plus que jamais, et à pleine vapeur…

À votre décharge, chers québécois vertueux et naïfs, je dirais que ce n’est pas 100 % votre faute. Ottawa y met le paquet. Et, ils sont bons. C’est un ethnocide. Rien de moins. Tout ce qui est québécois est mal, et tout ce qui est canadien est bien.

Jacques Lafond