REPENTIGNY, CHARLEMAGNE ET « SLAQUE LA PÉDALE »

Slaque la pédale

Sur le même sujet :
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2010/slaque-la-pedale.html

Monsieur Saint-Denis,

C’est bien indiqué que la Ville de Repentigny ait retiré le slogan controversé.

Mais, ce n’est pas parce qu’un mot étranger est inscrit dans un dictionnaire que l’on doit l’adopter comme un enfant chéri.  Week-end est dans le dictionnaire, pourtant, l’expression  »fin de semaine » est bien française et on la néglige, souvent par pur snobisme.  Les Québécois ne sont pas les seuls à manquer de fierté dans l’utilisation de nos beaux mots de vocabulaires; comme nous sommes très  »suiveux », influençables, nous avons adopté l’exemple des Français.  Mais, en Amérique, menacés de toutes parts comme nous le sommes, nous nous devons d’être meilleurs, d’être plus vigilants.

Les gens des Communications se doivent d’être les chefs de file dans l’application d’un français impeccable, non pas niveler par le bas.  Vous avez une très grande responsabilité à assumer; reprenez-vous en main! Ne tombez pas dans la facilité de plusieurs de nos comédiens, d’animateurs de télévisions ou de nos soit-disant humoristes qui, on dirait, sont de purs analphabètes.  Donnez-vous comme mot d’ordre d’utiliser ce que nous avons dans notre langue; vous en trouverez toujours!

Georges-Henri Huard
Montréal


De : SAINT-DENIS PASCAL <pascal@communicationspsd.com>
À : imperatif@imperatif-francais.org
Envoyé le : Lun 26 juillet 2010, 19h 55min 47s
Objet : Pour votre information

Bonjour,

En raison de la controverse suscitée par l’un des trois slogans de sa campagne de sécurité routière, la Ville de Repentigny a procédé au retrait de toutes les affiches du slogan Slaque la pédale sur son territoire.

L’entreprise de conception graphique qui a pensé la campagne et conçu ses trois slogans s’était assurée de valider le verbe slaquer dans le logiciel et le dictionnaire Antidote de l’entreprise québécoise Druide inc.

Je vous invite à lire les pièces jointes pour plus d’information.

Pascal Saint-Denis
Communications.PSD