PATHÉTIQUES JEUX OLYMPIQUES

Moins 2010 points au COVAN pour le français, la représentation des francophones et du Québec aux cérémonies d’ouverture… Franchement… des stepettes pis du tamtam, du tamtam pis des stepettes… les Autochtones, j’veux bien, mais ils ne représentent qu’environ 5 % de la population tout de même. Ne sommes nous pas l’un des deux peuples fondateurs? En tout cas, en tant que francophone, je ne m’y suis pas reconnue du tout dans le canot ensorcelé pis le rigodon.

Pis, comble de l’insulte, la citation de F.-X. Garneau en anglais. Les chanteurs — tous très bons, mais tous anglos —, avez-vous entendu du français vous autres (outre les qq phrases dans le Ô Canada, version jazzée)? Garou a chanté.. je ne l’ai même pas remarqué dans cette vague anglaise – ce n’était pas un très digne représentant (d’autant plus qu’on me dit qu’il avait l’air ivre et qu’il a massacré la belle chanson de Ferland).

J. Rogue = aucun mot en fr. au début — une chance qu’il s’est rattrapé à la fin (y’était temps). Le président du COVAN a parlé au moins 8-10 minutes et n’a prononcé que ces qq mots dans la langue de Molière : Bienven(o)ue / Vous êtes parmi des amis./ Une équipe. / Les plus brillants exploits / Quel esprit de jeu vous avez été (sic) Dire que le français est l’une des langues officielles des Olympiques et du Canada!

Vraiment pathétique… et honteux.

Linda Larocque