MICHEL CHARTRAND

Michel ChartrandM ichel s’est tu : fini discours vociféré,
I ncisifs propos et mots voisins du sacré,
C es mots dits émaillant son verbe coloré.

H onoré par ceux dont il défendit la cause,
E ncensé par ses pairs et par Gérard Larose,
L e lutteur épuisé maintenant se repose;

C e chêne qui s’abat après Vadeboncœur,
H omme libre aussi qui sut choisir ses valeurs.
A dieu Michel, maintiens ta liberté ailleurs!

R econnaissant en lui, pourfendeur des cupides,
T ous les dons qu’il faut pour démasquer les lucides,
R éprimons comme lui leurs sermons insipides.

A ccepte notre hommage et notre grand chagrin.
N ul ne t’oubliera, cher héraut contemporain
D es Falardeau, Bourgault, Guay, Lazure et Laurin.