LA COALITION « QUÉBEC FRANÇAIS »

Ce que le Québec, pays de langue française doit faire, je devrais dire, est tenu de faire afin de pouvoir vivre dans sa langue.

Merci à Impératif français d’avoir organisé cette manifestation contre l’arrogance «impérialiste anglo-saxonne». Comme le peuple «Anglais» a toujours rêvé de faire de l’Amérique du Nord, un continent de langue anglaise aucune action de ce peuple ne peut et ne doit nous surprendre. Ce qui donne ce que nous voyons à Gatineau et à Vancouver,ce que nous verrons encore aujourd’hui, lors de la manifestation de «clôture» des Jeux olympiques de Vancouver 2010, ou Vancouveur, comme disent nos amis d’Europe.

Comme les «Musulmans», lorsque les Anglo-saxons» mettent le pied quelque part, ils veulent que le pays et le peuple leur ressemblent. Ces gens ne demandent jamais d’accommodements, raisonnables ou «dé»-«raisonnables, puisqu’ils prennent la place et éliminent les peuples d’accueil, en les assimilant à leur langue. C’est ainsi que l’on voit des millions d’«anglophones» portant des noms «français», tant en politique que dans les sports, ou dans leurs moyens de communication;presse–chaînes de télévision et de radio.
Revenons à nos moutons, comme disent ceux qui ne mangent pas de porc, en remerciant de nouveau notre ami Jean-Paul Perreault de dénoncer ceux qui annoncent leurs produits en anglais, en pays de langue française.

Il faudrait peut-être que l’on revienne à Lionel Groulx qui invitait les Canadiens-français à «acheter chez eux».

Il faudrait rappeler à nos frères cette campagne de «promotion d’achat chez nous»!

Jacques Bergeron