DROITS CONSTITUTIONNELS DES ANGLOPHONES DU QUÉBEC

Plusieurs Québécois francophones ont, consciemment ou pas, des propos de vendus et de colonisés quand il s’agit des droits constitutionnels des anglophones du Québec.

Il ne faut pas s’en faire outre mesure avec ces supposés droits constitutionnels des anglophones du Québec, en fait, il ne faut pas s’en faire outre mesure avec cette constitution canadienne que le Québec n’a jamais signée de toute façon.

Ce qui est important, c’est le fait que la langue et la culture françaises fondent comme neige au soleil au Québec, et en particulier à Montréal, et qu’il faut faire quelque chose. Renier ce fait est d’une malhonnêteté criant; à moins d’être de ceux qui se foutent éperdument de notre langue et de notre culture, et qui donc, par ricochet, travaillent à leur disparition.

Travailler pour protéger les supposés droits des anglophones au Québec est travailler directement à l’élimination de la langue française au Québec. On ne s’en sort pas.

Petite réflexion. Allez revendiquer vos droits constitutionnels en tant que francophone à Calgary pour voir. Vous allez recevoir un fer à cheval en pleine face assez rapidement merci….

Jacques Lafond